R.A. Forum

Accueil > Recherches sur l’anarchisme > Société et culture > Economie > Le monde capitaliste > CASTORIADIS, Cornelius. "Le mouvement révolutionnaire sous le capitalisme (...)

CASTORIADIS, Cornelius. "Le mouvement révolutionnaire sous le capitalisme moderne"

Socialisme ou Barbarie N°32 en 1961

La contradiction fondamentale du capitalisme

Le capitalisme est la 1ère société historique dont l’organisation contienne une contradiction interne insurmontable. Le capitalisme est une société divisée en classes. Ces classes s’opposent car leurs intérêts sont en conflit. Mais l’existence de classe et l’exploitation en soi ne créent pas de contradiction, elles déterminent simplement une opposition ou un conflit entre deux groupes sociaux : il n’y a pas contradiction dans une société esclavagiste ou féodale. Les esclaves peuvent se révolter contre les maîtres : les deux termes du conflit restent extérieurs l’un à l’autre et l’activité des exploités n’oblige pas les exploiteurs à transformer leur société.

Mais le capitalisme, au contraire, est bâti sur une contradiction intrinsèque. L’organisation capitaliste de la société est contradictoire au sens rigoureux où un individu névrosé l’est : elle ne peut tenter de réaliser ses intentions que par des actes qui les contrarient constamment. Le capitalisme est obligé de solliciter la participation des salariés au processus de production, en tâchant de rendre cette participation impossible : cette contradiction constitue le noyau du rapport social capitaliste. Il apparaît dans l’histoire lorsque certaines conditions sont réunies :


Voir en ligne : Lire tout l’article


Mis en ligne par : CREAGH Ronald

Pour citer cet article :
CASTORIADIS, Cornelius. "Le mouvement révolutionnaire sous le capitalisme moderne",
Dernières modifications : 25 avril 2015. [En ligne].
http://raforum.info/spip.php?article2907
[Consulté le 21 mai 2017]



CASTORIADIS, Cornelius (1922-1997). Philosophe
Articles du même auteur :


Pour en savoir plus :



[ telecharger pdf]