B. BIBLIOGRAPHIE ET SOURCES

Bibliographie sélective
samedi 19 juillet 2008
par  R.C.
popularité : 26%

Cette bibliographie est une bibliographie de travail ; elle n’est donc pas exhaustive. Il faut par ailleurs signaler qu’elle recense de nombreux travaux universitaires non publiés (ce sont en effet ces derniers qui, souvent, présentent les perspectives les plus intéressantes et les plus novatrices) et donc difficiles d’accès : nous les avons localisés quand nous l’avons pu.

Liste des abréviations utilisées :

- B.N. : Bibliothèque Nationale
- B.D.I.C. : Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine
- C.I.R.A. : Centre International de Recherche sur l’Anarchie (Marseille)
- C.R.H.M.S.S. : Centre de Recherche d’Histoire des Mouvements Sociaux et du Syndicalisme
- M.S. : Musée Social
- A.D. : Archives Départementales

I. Instruments de travail

– Annuaire de la Presse française, 1880, 1ère année… ; 1939, 57ème année… (précédé en 1878, 1ère éd. et en 1879, 2ème éd. par La Publicité en France, guide annuaire d’Emile Mermet).

– ANDREUCCI Franco et DETTI Tommaso, Il Movimento operaio italiano, Editori Riuniti, Roma, 1977, 5 tomes.

– BIANCO René, Le Mouvement anarchiste àMarseille et dans les Bouches du Rhône, 1880 1914, 1977, tome 2, Dictionnaire biographique des anarchistes des Bouches du Rhône, 75 p. [C.I.R.A., cote BETA 701].

– BIANCO René, Un siècle de Presse anarchiste d’expression française, 1880 1983, doctorat d’Etat 1987, Aix Marseille I., 7 vol. 3493 p.

– BOUSSINOT Roger, Les Mots de l’Anarchie : dictionnaire des idées, des faits, des actes, de l’histoire et des hommes de l’Anarchie, Paris, Delalain, 1982, 151 p.

– DUPAQUIER Jacques, Histoire de la population française, Paris, P.U.F.,Vol. 3, 548 p.

– FARCY Jean Claude, Deux siècles d’histoire de la justice en France (1789 1989), C.N.R.S. Editions, Paris, 1995 (CD ROM consultable àParis X Nanterre, au Centre d’histoire contemporaine).

– FAURE Sébastien (sous la direction de), Encyclopédie anarchiste, Œuvre internationale des éditions anarchistes, Paris, 1934 1935, 4 vol., 2893 p.

– FAUVEL ROUIF Denise (dir.), L’Anarchisme, Catalogue de livres et brochures des XIXe et XXe siècles, I.F.H.S., K.G. SAUR, Paris Munich New York Londres, 1982, tome 1, 170 p.

– MAITRON Jean (dir.), Dictionnaire biographique du Mouvement ouvrier français, CD ROM réalisé sous la direction de Claude Pennetier, Edition de l’Atelier Editions ouvrières, Paris, 1997.

– MAITRON Jean (dir.), Dictionnaire biographique du Mouvement ouvrier international, Editions ouvrières. L’Autriche, 1971 ; La Grande Bretagne, 1979, 2 vol. ; L’Allemagne, 1990.

– MAITRON Jean, Le Mouvement anarchiste en France, Paris, F. Maspero, 1975, tome 2 (p. 209 sqq. : « Bibliographie du mouvement anarchiste en France, 1880 fin 1972  »).

– NETTLAU Max, Bibliographie de l’Anarchie, préface d’Elisée Reclus, rééd., Paris, P.V. Stock, 1968, XI 294.

– sites internet :
a) http://raforum.apinc.org (site de recherche sur l’anarchie)
b) http://anarlivres.free.fr (actualité de l’édition libertaire francophone, colloques, rencontres)

– STRUB Hélène, L’Anarchisme, Catalogue de livres et brochures des XIXe et XXe siècles, I.F.H.S., K.G. SAUR, Paris Münich New York– Londres, 1993, tome 2, 303 p.

II. Généralités permettant de comprendre l’anarchisme des années 1880 1914 (origines, contexte, doctrine, action, mouvement àl’étranger)

Nous avons rassemblé dans cette partie les ouvrages qui nous ont permis de nous familiariser avec l’anarchisme avant d’entreprendre des recherches bibliographiques davantage centrées sur la France.

– Anarchism, édité par HOFFMAN Robert, Atherton University Press, New York, 1970, 165 p.

– ANSART Pierre, Marx et Bakounine, essai sur les sociologies de Saint Simon, Paris, P.U.F., 1969, 556 p.

– ANSART Pierre, Naissance de l’Anarchisme, Esquisse d’une explication sociologique du proudhonisme, Paris, 1970, 261 p.

– ANSART Pierre, Proudhon, Paris, Le livre de Poche, 1984, 413 p.

– ANSART Pierre, Socialisme et anarchisme : Saint Simon, Proudhon, Marx, Paris, P.U.F., 1969, 556 p.

– ARVON Henri, Aux sources de l’existentialisme, Max Stirner, Paris, P.U.F., 1954, 155 p.

– ARVON Henri, L’anarchisme au XXe siècle, Paris, P.U.F., 1979, 232 p.

– ARVON Henri, L’Anarchisme, 11e édition, Paris, P.U.F., 1995, 128 p.

– ARVON Henri, Max Stirner, Paris, Seghers, 1973, 182 p.

– ARVON Henri, Michel Bakounine ou la vie contre la science, Paris, Seghers, 1966, 200 p.

– AVAKOUMOVITCH Ivan, WOODKOCK Georges, Pierre Kropotkine, Le prince anarchiste, Paris, 1953, 366 p.

– AVRICH Paul, Les Anarchistes russes, trad. de l’américain par Bernard Mocqot, Paris, Maspero, 1979, 332 p.

– BECARUD Jean et LAPOUGE Gilles, Anarchistes d’Espagne, Paris, A. Bulland, 1970, 162 p.

– BIANCO René, Où en est l’histoire de l’anarchie ?, Centre international de recherche sur l’anarchie, 1993, [Bibliothèque des Archives départementales des Bouches du Rhône, cote DELTA 8286].

– BLOND Georges, La Grande Armée du Drapeau noir, les anarchistes àtravers le monde, Paris, Presse de la Cité, 1972, 448 p.

– BRENAN Gérald, Le Labyrinthe espagnol, origines sociales et politiques de la guerre civile, trad. de l’anglais par Monique et André Joly, Paris, Champ libre, 1894, 466 p.

– BRUPBACHER Fritz, Michel Bakounine et le démon de le révolte, Paris, Ed. du Cercle, 1971, 258 p.

– CAHM Caroline, Kropotkin and the rise of revolutionary anarchism (1872 1886), Cambridge, Cambridge University Press, 1989, 372 p.

– COMBY Louis (dir.), « Histoire du mouvement anarchiste  », in Cahiers de l’Histoire n°96, 3e trimestre 1972, p. 5 118.

– CREAGH Ronald, Histoire de l’Anarchisme aux Etats Unis d’Amérique, 1826 1886, 1981, La Pensée sauvage, 1982, 346 p.

– DUBIEF Henri, Les Anarchistes, Paris, Armand Colin, 1972, 95 p.

– DUCLOS Jacques, Anarchistes d’hier et d’aujourd’hui. Comment le gauchisme fait le jeu de la réaction, Paris, Ed. sociales, 1968, 92 p.

– DUCLOS Jacques, Bakounine et Marx. Ombres et Lumières, Paris, Plon, 1974, 479 p.

– ELTZBACHER Paul, L’Anarchisme, Paris, Marcel Giard, 1923, 416 p.

– ENCKELL Marianne, La Fédération jurassienne : les origines de l’anarchisme en Suisse, Saint Imier, Canevas édition, 1991, 210 p.

– FAYOLLES Maurice, Réflexion sur l’anarchie, Paris, Publico, 1967, 96 p.

– FENNER Jocelyne, Les Terroristes russes, Rennes, Ouest France, 1989, 287 p.

– GHIO Paul, L’Anarchisme aux Etats Unis, Paris, Colin, 1903, 190 p.

– GOLDMANN Emma, Epopée d’une anarchiste. New York 1886 – Moscou 1920, Paris, Hachette, 1979, 316 p. (Voir surtout les chapitres intitulés : « Mon premier voyage en Europe  » et « Paris en 1900  »).

– GRAWITZ Madeleine, Bakounine, rééd., Paris, Le grand livre du mois, 2000, 630 p.

– GUERIN Daniel, « Stirner, père de l’anarchie  », La Rue, n°26, 1er et 2ème trimestre de l’année 1979, p. 76 89.

– GUERIN Daniel, Jeunesse du socialisme libertaire. Essai par Daniel Guérin. Paris, M. Rivière, 1959, 186 p.

– GUERIN Daniel, L’Anarchisme : de la doctrine àla pratique, nouvelle éd. revue et augmentée, Paris, Gallimard, 1987, 288 p.

– GUERIN Daniel, L’Anarchisme, Paris, N.R.F., 1965, 192 p.

– GUERIN Daniel, Proudhon, oui et non, Paris, Gallimard, 1978, 245 p.

– HAUBTMANN Pierre, Pierre Joseph Proudhon, sa vie, sa pensée, Paris, Desclée de Brouwer, 1988, 2 vol., 444 p. et 447 p., rééd.

– HARMEL Claude et SERGENT Alain, Histoire de l’anarchie, Paris, Le Portulans, 1949, 448 p.

– Histoire mondiale de l’anarchisme, documentation recueillie, présentée et commentée par Louis Louvet. Tome 1 : Aux sources de l’anarchie. Contre courant, janv. 1951.

– HOBSBAWN Eric John., Les Primitifs de la Révolte dans l’Europe moderne, Paris, Fayard, 1966, 222 p. (passage d’une quarantaine de pages sur les anarchistes en Andalousie).

– JOLL James, The anarchists. Londres, Eyre et Spottiswoode, 1964, 303 p.

– KAPLAN Temma, Anarchists of Andalousia 1863 1903, Princeton University Press, 1977, 266 p.

– KEDWARD Roderick, Les Anarchistes, origine et formation du mouvement libertaire, trad. en français par F. Didier Laubert, Edition Rencontre, Lausanne, 1970, 127 p.

– LORENZO César, Les Anarchistes espagnols et le Pouvoir, 1868 1969, Paris, Seuil, 1969, 430 p.

– MAITRON Jean, « L’Anarchisme ici et là, hier et aujourd’hui  », Le Mouvement social, n°83, avril juin 1973.

– MANEVY Raymond et DIOLE Philippe, Sous les plis du drapeau noir, Paris, Donat, 1949, 146 p.

– MANFREDONIA Gaetano (textes réunis et présentés par), La Pensée de Malatesta, Ed. du groupe Fresne Antony, 1996, La Botellerie, 214 p.

– MANFREDONIA Gaetano, L’Anarchisme en Europe, Paris, P.U.F. (coll. Que Sais je ?), 2001, 127 p.

– MASINI Pier Carlo, Storia degli anarchici italiani all’ epoca degli attentati, Milano, Rizzoli, 1981, 296 p.

– MASINI Pier Carlo, Storia degli anarchici italiani da Bakunin a Malatesta (1862 1892), Milano, Rizzoli, 1969, 329 p.

– MAURICE Jacques, L’Anarchisme espagnol, Paris, Bordas, 1973, 159 p.

– MERCIER VEGA Louis et alii, L’Increvable anarchisme, Paris, 10/18, 1970, 185 p.

– MOULAERT Jan, Le Mouvement anarchiste en Belgique 1870 1914, trad. de Sophie Hautpert avec la collaboration de Vincent Vagman, Ottignies, Quorum, 1996, 411 p.

– Mouvement (le) ouvrier suisse, Documents de 1800 ànos jours, écrit par le Groupe de Travail pour l’Histoire du Mouvement ouvrier, Genève, Editions Adversaire, coll. Histoire, 1975.

– NATAF André, La Révolution anarchiste, Paris, A. Balland, 1968, 228 p.

– NETTLAU Max, Histoire de l’Anarchie, Paris, Ed. du Cercle, 1971, 291 p.

– PREPOSIET Jean, Histoire de L’Anarchie, Paris, Tallandier, 1993, 500 p.

– RAGON Michel, La Voie libertaire, Paris, Plon, 1991, 220 p.

– REBERIOUX Madeleine, « L’anarchisme, ses sources, sa résurgence ; les anarchistes dans le mouvement ouvrier avant 1914  » , in Politique d’Aujourd’hui, n°2, février 1970.

– ROCKER Rudolf, Anarchisme et organisation, Paris, Cahiers Spartacus, série B, n°132, février mars 1985, 45 p.

– SALMON André, La Terreur noire, chronique du mouvement libertaire, Paris, J.J. Pauvert, 1959, 548 p.

– SANTARELLI Enzo, « L’anarchisme en Italie  », in Le Mouvement social, n°83, avril juin 1973.

– SERGENT Alain, Les Anarchistes, Scènes et Portraits, Paris, F. Chambriand, 1951, 167 p.

– SOUMILLE Pierre, L’anarchisme en Tunisie àla fin du XIXe siècle [Bibliothèque des archives départementales des Bouches du Rhône, cote DELTA 5682].

– THOMANN Charles, Le Mouvement anarchiste dans les montagnes neuchâteloises et le Jura bernois, La Chaux de Fonds, Imprimerie des coopératives réunies, 1947, 243 p.

– VUILLAUMIER Marc, L’Anarchisme et les conceptions de Bakounine sur l’organisation révolutionnaire, Torino, Fondazione Ligui Einaudi, 1971, 25 p.

– VUILLEUMIER Mario, Horlogerie de l’anarchisme : émergence d’un mouvement : la fédération jurassienne, préf. de Pierre Ansart, Lausanne, Payot, 340 p.

– WOODKOCK Georges, L’Anarchia, Storia delle idee e dei movimenti libertari, Milano, Peltrinelli, 1973.

– ZEVAES Alexandre Louis, « Le Mouvement anarchiste de 1870 ànos jours  », Nouvelle Revue, n°476, tome CXIX, 1er juin 1932 àn°486, tome CXXII, 1er novembre 1932.

III. Le mouvement anarchiste en France

1. Les militants

a. Outils de travail

Il s’agit des ouvrages déjàsignalés ci dessus, àsavoir : BIANCO René, Le Mouvement anarchiste àMarseille et dans les Bouches du Rhône, 1880 1914, 1977, tome 2, 75 p., et MAITRON Jean (dir), Dictionnaire biographique du Mouvement ouvrier français, CD ROM réalisé sous la direction de Claude Pennetier (dans ce dernier ouvrage, chaque notice est suivie de conseils bibliographiques).

b. Les travaux consacrés aux grandes figures du mouvement

– sur Elisée Reclus : SARRAZIN Hélène, Elisée Reclus ou la passion du monde, Paris, La Découverte, (Actes et mémoire du peuple), 1985, 262 p. ; CHARDAK Henriette, Elisée Reclus, une vie : l’homme qui aimait la terre, Paris, Stock, 1997, 588 p. ; PAPY Michel (Présenté par), Elisée Reclus, Ecrire la Terre en libertaire, Les Editions du temps perdu, 2005, 294 p.

– sur Emile Armand : TAROU Michel, E. Armand, Un Individualiste anarchiste vu àtravers une de ses Å“uvres, L’En Dehors, mémoire de maîtrise d’histoire, Paris I, 1971, 91 p. [ M.S. 46 781 V4].

– sur Emile Pouget : DEMAY DE GOUSTINE Christian, Emile Pouget, thèse de droit, Paris, 1961, 280 p. [C.R.H.M.S.S.] ; du même auteur, Pouget, Les matins noirs du syndicalisme, Paris, Ed. de la Tête des Feuilles, 1972 , 246 p. [C.R.H.M.S.S. et B.N. 8° Ln27 90332].

– sur Jean Grave : PATSOURAS Louis, Jean Grave and the anarchist tradition in France, Middletown, N.J., Caslon Co., 1995, 146 p. ; PATSOURAS Louis, The Anarchism of Jean Grave : editor, journalist and militant, Montréal, Black Rose Books, 2003, 207 p. ; THIOULOUSE Jean, Jean Grave (1854 1939), journaliste et écrivain anarchiste, thèse de doctorat sous la direction de Roger Dadoun, 1994, Paris VII, 3 vol., 887 p. + index.

– concernant Louise Michel, rappelons que ces cinq dernières années seulement, au moins une dizaine d’ouvrages ont paru sur elle, parmi lesquels : DURAND Pierre, Louise Michel, la Passion, Pantin, Le Temps des Cerises, 2005, 180 p. ; LEJEUNE Paul, Louise Michel l’indomptable, Paris, L’Harmattan, 2002, 326 p. ; MICHEL Louise, Mémoires, Paris, La Découverte, 2002, 335 p. ; PLANCHE Fernand, La vie ardente et intrépide de Louise Michel, Ed. Tops H. Trinquier, 2005, 165 p. ; SAVIGNAC RIBEYREX Christine, Louise Michel : quand l’aurore se lèvera, Périgueux, La Lauze, 2002, 261 p. ; SIZAIRE Anne, Louise Michel, la Générosité absolue, SPES, 2003, 116 p.

– sur Paul Delesalle : MAITRON Jean, Paul Delesalle, Un anarchiste de la Belle Epoque. Paris, Fayard, 1985, 206 p.

– sur Sébastien Faure : HUMBERT Jeanne, Sébastien Faure, l’homme, l’apôtre, une époque, Paris, Ed. du Libertaire, 1949, 261 p.

c. Les études relativement récentes concernant des militants moins en vue

Il s’agit surtout :

– d’articles comme ceux de Dominique Petit ou de René Bianco : BIANCO René , « Jean Marestan, anarchiste et antimilitariste  », in Bulletin du C.I.R.A. (Marseille), n°15, octobre 1967 ; BIANCO René, « Une figure originale de l’anarchisme français : Paraf Javal  », in Bulletin du C.I.R.A. (Marseille) , n°21, automne 1970 ; PETIT Dominique, « Un chouette zigue nommé Baicry  » , in Terre ardennaise, n°11, juin 1985, p. 12 13 [Archives départementales des Ardennes, cote H.97].

– des travaux que Gaetano Manfredonia consacre, entre autres, aux anarchistes individualistes : MANFREDONIA Gaetano, LIBERTAD et le mouvement des Causeries populaires, Bogny, La Question sociale, 1998, 70 p.

– des travaux de Pierre Aubery et surtout de Catherine Coquio sur Mécislas Goldberg : AUBERY Pierre, Mecislas Goldberg, anarchiste et décadent, Paris, 1978, 215 p. ; COQUIO Catherine, Mecislas Goldberg, passant de la pensée : une anthropologie politique et poétique au début du siècle, Paris, Maisonneuve et Larose, 1994, 504 p. ; du même auteur : (textes réunis et présentés par), Mécislas Goldberg : kaléidoscope, Paris, Caen, Lettres modernes Minard, 2000, 189 p.

– des ouvrages de Didier et Marielle Giraud sur Emile Masson : GIRAUD Didier et GIRAUD Marielle, Emile Masson, professeur de liberté, Chamalière, Impr. Dumas, 1991, 383 p. ; Emile Masson, un professeur de liberté, Pontivy, Impr. Cloître, 83 p., 2004 ; Emile Masson, prophète et rebelle, Actes du colloque international de Pontivy, 26 28 septembre 2003, Presse universitaire de Rennes, 2005, 352 p.

2. Le mouvement anarchiste en France et les anarchistes français àl’étranger

a. Généralités

– BOISSARD Emmanuel, Biographie collective des Anarchistes, 1871 1914 àtravers le dictionnaire de Jean Maitron, mémoire de maîtrise fait sous la direction de J.L. Robert, 135 p., Paris, Panthéon Sorbonne, 1991, 135 p. [C.R.H.M.S.S.].

– CUSIN P., L’Anarchisme en France de 1872 à1906, D.E.S. de la faculté des lettres de Paris sous la direction de M.G. Bourgin, 1947 (signalé par Jean Maitron).

– MANFREDONIA Gaetano, Etudes sur le Mouvement anarchiste en France, 1848 1914, thèse de doctorat faite sous la direction de Raoul Girardet et soutenue en 1990 àl’I.E.P. de Paris. [Bibliothèque de l’I.E.P. de Paris].

– MANFREDONIA Gaetano, « Persistance et actualité de la culture politique libertaire  », in Les Cultures politiques en France (dir. Serge Berstein), Ed. du Seuil, novembre 1999, p. 243 283.

– MANFREDONIA Gaetano, Les Anarchistes et la révolution française, Paris, Ed. du Monde libertaire, 1990, 314 p.

– MAITRON Jean, Le Mouvement anarchiste en France, Paris, F. Maspero, 1975, tome I, 485 p. ; tome II, 439 p.

– NATAF André, La Vie quotidienne des Anarchistes en France 1890 1910, Paris, Hachette, 1986, 350 p.


b. Travaux portant sur une région, un département, une ville…

– BARTHELEMY J.P., Les Anarchistes dans le département de l’Isère de 1880 à1914, mémoire de maîtrise fait sous la direction de P. Broué et J.P. Machu, Grenoble, 1972, 139 p.

– BESSE Jean Pierre, Le Mouvement ouvrier dans l’Oise, 1890 1914, Université de Paris I Sorbonne, 1982, publiée par le C.D.D.P. de L’Oise en 1984 [Bibliothèque des archives départementales de l’Oise, cote 2 BH 792].

– BIANCO René, Le Mouvement anarchiste àMarseille et dans les Bouches du Rhône, 1880 1914, 1977, 2 vol., 452 p. et 80 p. [C.I.R.A., cote BETA 701].

– BIANCO René, Les anarchistes en Provence et leur propagande clandestine avant 1914, Albi, Ateliers professionnels de l’O.S.J., 1979, in Histoire et clandestinité du Moyen âge àla Première Guerre mondiale, Colloque de Privas, mai 1977, Revue du Vivarais, p. 387 400 [I.F.H.S. 14 AS 533 (11)].

– BIENNES Marc, Le Mouvement socialiste et la pénétration anarchiste dans la région de Bordeaux des débuts de la IIIe République àla Première Guerre mondiale, D.E.S., Paris, 1959, 138 p.

– BOIRON Frédéric, Le Mouvement anarchiste dans le Puy de Dôme, 1881 1914, mémoire de maîtrise fait sous la direction de Stéphane Audouin Rouzeau, Université Clermont II, 1988, 145 p.

– BOULANGER Patrick, Les anarchistes espagnols àMarseille, 1880 1914, Marseille, C.I.R.A., bulletin n°9, année 1972 1973 [A.D. des Bouches du Rhône, Delta 5678].

– BRACHET J.P., Trélazé, foyer anarcho syndicaliste, 1890 1914, Rennes, 1961, 140 p.

– BRESSON Marc, Jean Marestan et l’anarchisme marseillais, de 1903 à1951, mémoire de maîtrise sous la direction de M. Témine, Aix en Provence, 1972, 142 p.

– BROUSSE Vincent et DUPUY Christian, « Saint Junien début du siècle, l’anarchisme au pouvoir  » in Violence en Limousin àtravers les siècles, textes réunis par Paul D’hollander, Presses universitaires de Limoges, 1998.

– BURON Thierry, Le Mouvement anarchiste àAngers de 1892 à1914, mémoire fait sous la direction de Jean le Yaouanq, 1990, Université François Rabelais, Tours [A.D. du Maine et Loire, n°8610].

– CALDUCH Audouard, Le Mouvement anarchiste en Meurthe et Moselle de 1884 à1914, mémoire de maîtrise, Université de Nancy, 1975.

– CHATAIGNIER Bastien, Anarchie, justice et opinion publique dans le Vaucluse en 1894, mémoire de maîtrise, Université d’Avignon, 2002, 152 p. [C.R.H.M.S.S. T 983 MON].

– CHOMARAT Michel, Documents anarchistes, revue de documents historiques sur le mouvement anarchiste français pour la région Rhône Alpes, juin 1967 octobre 1968, Ger/Lyon éditeur, fait en 99 exemplaires, non paginé.

– CICERON Félic., Les Premiers anarchistes àSaint Claude, 1893 1905, mémoire de maîtrise fait sous la direction de Jean Charles, Université de Besançon, 1977, 122 p.

– DELOUS Olivier, Les Anarchistes àParis et en Banlieue (1880 1914). Représentation et Sociologie, mémoire de maîtrise d’histoire, Paris, Panthéon Sorbonne, 1996, 287 p. [C.R.H.M.S.S. et M.S.]

– DUPRE Boris, Anarchistes et réprouvés en Loire Inférieure de 1890 à1906, mémoire de maîtrise sous la direction de J.C. Martin, Université de Nantes, 2000, 239 p. [C.R.H.M.S.S., cote II T 830].

– DUPUY Christian, Saint Junien, un bastion anarchiste en Haute Vienne (1893 1923), Limoges, Pulim, 2003, 227 p.

– FAUCIER Nicolas, Les Ouvriers de Saint Nazaire. Un siècle de lutte, de révolte, d’indépendance, Les Editions syndicales, imprimé par la Ruche ouvrière, 1964, 153 p. (un court passage du livre concerne Fernand Pelloutier et son action àSaint Nazaire).

– FIANI B. et Roux Cl., Les anarchistes espagnols àMarseille, 1900 1925, Marseille, Culture et Liberté 1972, C.I.R.A. [A.D. des Bouches du Rhône, Delta 5678].

– GBENOU Jacques Henri, Les Anarchistes bordelais (1880 1914), mémoire de maîtrise fait sous la direction de Jacques Dupreux, 1975 [Bibliothèque de l’U.F.R. de l’Université Michel de Montaigne, Bordeaux III].

– GIL DE MURO Luis, Anarchisme et antimilitarisme àBordeaux 1900 1914, mémoire de maîtrise fait sous la direction de A.J. Tudesq, 1976 [Bibliothèque de l’U.F.R. de l’Université Michel de Montaigne, Bordeaux III].

– HAZO Bernard, Les anarchistes bleus, 1880 1914. Le mouvement ouvrier àSaint Nazaire et en Loire inférieure, préface de René Rémond, La Baule, Edition des Paludiers, 1980, 149 p. [A.D. de Loire Atlantique in 8° 3770].

– LE PAGE Dominique, « De Paris àla Bretagne : Augustin Hamon  », Le Mouvement social, n°160, p. 99 [A.D. des Côtes d’Armor HP 97 et B.N. Hist mouv B14].

– LIOGER Pierre, Le Mouvement anarchiste dans la Loire, 1880 1914, mémoire de maîtrise, Université de Saint Etienne, 1977 [C.I.R.A. de Lausanne].

– LOCHU René, Libertaires, mes campagnons de Brest et d’ailleurs, La Digitale, s.l., 1983, 212 p. [M.S. 53805 V8].

– LORRY Anthony, Recherche sur les Anarchistes en Banlieue nord de Paris de 1880 à1912, mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Paris Nord, 1995, 318 p. [M.S. 51 859 V4].

– MAGNOU A. M., Le Mouvement anarchiste àToulouse àla fin du XIXe siècle (essais de MM. Amanieu, Poli, Fraisse, Monségur), Paris, Pedone, 1971, Publication de l’Institut politique de Toulouse, 231 p. [B.N. 8° R 68354(7)].

– MARIGOT Michelle, L’Anarcho syndicalisme àLyon de 1880 à1914, D.E.S. présenté àla faculté de Lyon, 1966, [Bibliothèque inter universitaire droit lettre, Lyon II Lyon III].

– MARTINEZ Ulysse, Le Mouvement anarchiste dans les Alpes Maritimes àpartir des dossiers de police, 1884 à1904, mémoire de maîtrise fait sous la direction de Paul Gonnet, Nice, 216 p., [C.R.H.M.S.S.].

– MASSARD M., Histoire du Mouvement anarchiste àLyon, 1880 1894, D.E.S., Lyon, 1954, 220 p. [C.R.H.M.S.S.].

– MASSE Jean, « La propagande anarchiste dans le Var de 1886 à1919  », in Feuillets documentaires régionaux C.R.D.P., n°2, 1967.

– MASSE Jean, « Le mouvement anarchiste dans le département du Var de 1879 à1904  », in Actes du 90e congrès des Sociétés Savantes, Nice, 1965 [Bibliothèque de l’annexe des Archives départementales des Bouches du Rhône àAix].

– MASSE Jean, « Les Anarchistes varois, 1879 1921  », in Le Mouvement social, n°69, oct. déc. 1969, p. 35 49.

– MOREAU Olivier, Expression de l’anarchisme en Bretagne (1870 1918) : anarchisme traditionnel et spécificité bretonne, mémoire de maîtrise d’histoire, Rennes, Université de Rennes II, 1987, 157 p. [M.S. 46 809 V4].

– PETIT Dominique, Syndicalistes révolutionnaires et libertaire dans le mouvement ouvrier ardennais (1881 1910), Bogny/Meuse, La Question sociale, 1993, 96 p. [M.S. 52 429 B8/168 et Archives départementales des Ardennes, cote PER H 121].

– POLET Jean, « Les Militants anarchistes dans le département du Nord au début du XXe siècle  », Revue du Nord, n°203, oct. déc. 1969, p. 629 640 [B.N. 8° Z 18636].

– POLET Jean, L’Anarchisme dans le département du Nord, 1880 1914, Lille, 1967, 175 p., ronéotypé [Bibliothèque de l’Université Lille III].

– POLI J.M., Le Groupe anarchiste toulousain « Les Vengeurs  », 1880 1890, Toulouse, 1970 (Signalé par Jean Maitron).

– REYNAUD PALIGOT Caroline, Une décennie parmi les anarchistes viennois (1880 1890), Grenoble, Institut d’études politiques, 1988, 111 p. [ M.S. 46 842 V4].

– Terre ardennaise consacre différents articles au mouvement anarchiste dans les Ardennes : le n°11 de juin 1985 ; le n°26 de mars 1989 ; le n°34 de mars 1991 ; le n°45 de décembre 1993 et le n°46 de mars 1994 [Archives départementales des Ardennes, cote H 97].

– VIRIET Michel, Le syndicalisme ouvrier en Meurthe et Moselle (1902 1908) du réformisme àl’anarcho syndicalisme, mémoire de maîtrise en histoire contemporaine sous la direction de M. Pierre Barral, octobre 1972 [Archives départementales de Lorraine, cote 4° K II 115].

– VUARNET Jean, Le Mouvement anarchiste dans les Ardennes de 1890 à1894, D.E.S. de la faculté de Lille, 1959, 53 p. [Archives départementales des Ardennes].

c. Travaux portant sur les anarchistes français installés àl’étranger

BANTMAN Constance, Anarchistes français en Grande Bretagne, 1880 1905, mémoire de D.E.A. sous la dir. de François Poirier, Paris XIII, 2002, 114 p.


3. Autour de l’action engagée par les anarchistes contre la République…

a. Leur attitude au moment des grandes crises qui ébranlent la Troisième République (affaire Boulanger, scandale de Panama, affaire Dreyfus, entrée dans la Grande Guerre)

– BECKER Jean Jacques et KRIEGEL Annie, « Les inscrits au carnet B. Dimension, composition, physionomie et limite du pacifisme ouvrier  » in Actes du 91e Congrès national des société savantes, Rennes, 1966, Section d’Histoire Moderne et Contemporaine, tome 3 : De la Restauration àla Deuxième Guerre mondiale, Paris, 1969, pp. 359 376 (A.D. de Loire Atlantique Per. 66).

– BECKER Jean Jacques, 1914 : comment les Français sont entrés dans la Grande Guerre, Contribution àl’étude de l’opinion publique, printemps été 1914, Presse de la Fondation nationale des Sciences politiques, Paris, 1977, 637 p.

– BECKER Jean Jacques, Le Carnet B, les Pouvoirs publics et l’antimilitarisme avant la guerre de 1914, Paris, Edition Klincksieck, 1973, 226 p.

– FAURE Sébastien, Les Anarchistes et l’affaire Dreyfus, texte présenté par Philippe Oriol, Ed. C.N.T. Région parisienne, Paris, mai 2002, 87 p.

– GOURCEROL Jean Pierre, Les anarchistes et l’affaire Dreyfus, mémoire de maîtrise fait sous la direction de Diana Cooper Richet et de Jean Yves Mollier, Université Versailles / Saint Quentin, 1998, 100 p. [Bibliothèque du centre d’histoire culturelle, n°245].

– LAZARE Bernard, Juifs et antisémites, textes réunis et présentés par Philippe Oriol, Paris, Ed. Allia, 1992, XXV 224 p.

– IZRINE Jean Marc, Les Libertaires dans l’Affaire Dreyfus, Toulouse, Alternative libertaire/Le Coquelicot, 2005, 128 p. (L’objectif de l’auteur est de réhabiliter les anarchistes).

– NIERES Claude, Les Anarchistes et la Première Guerre mondiale, Paris, 1959 (Signalé par Jean Maitron).

– ORIOL Philippe, Bernard Lazare, Paris Stock, 2003, 456 p.

– ORIOL Philippe, Bernard Lazare, anarchiste et nationaliste juif, Paris, H. Champion, 1999, 372 p.

– POULET Françoise et CORDIER Jean Michel, Le mouvement anarchiste français et la guerre, 1914 1939, mémoire de maîtrise fait sous la direction de J. Droz et Jean Maitron, Paris I, 1971, 310 + XXI p. [C.R.H.M.S.S.].

– SOTERO Patrice, Le Mouvement libertaire et l’opposition àla guerre de 1914, 1914 1939, mémoire de maîtrise, Paris, 1973 [I.S.T.T.].

b. Le recours àla propagande orale, écrite, ou àl’art

– AUBERY Pierre, « L’anarchisme des littérateurs aux temps du symbolisme  », in Le Mouvement social, n°69, oct déc 1969, p. 21 34.

– BARREAU Patrick et BIANCO René, « Le théâtre social, 1900 1914  » Bulletin du C.I.R.A., n°11 12, septembre octobre 1976, 72 p.

– BIANCO René, La Presse anarchiste dans les Bouches du Rhône, 1880 1914, mémoire de l’Institut politique d’Aix en Provence sous la direction de Pierre Guiral, Marseille, 1972, 238 p. [Bibliothèque des Archives départementales du Rhône, cote ALPHA 261].

– BIANCO René, Un siècle de Presse anarchiste d’expression française, 1880 1983, doctorat d’Etat 1987, Aix Marseille I., 7 volumes, 3493 p.

– DARDEL Aline (Catalogue établi et rédigé par), « Les Temps nouveaux  » (1895 1914), un hebdomadaire anarchiste et la propagande par l’image, Paris, Ed. de la réunion des musées nationaux, ill. (Les Dossiers du musée d’Orsay ; 17), 1987, 64 p. [ M.S. 54 695 B4/170].

– DARDEL Aline, Catalogue des dessins et publications illustrées du journal anarchiste « Les Temps nouveau  », 1885 1914, thèse de doctorat de 3e cycle en histoire de l’art, 2 vol., 1980, 233 et 355 p. [M.S. 44 919 2 V4° et I.F.H.S., F° 159].

– DARDEL Aline, L’Etude des dessins dans les Journaux anarchistes de 1895 à1914, Paris, Faculté des Lettres et Sciences humaines, 1970, mémoire de maîtrise d’histoire de l’art, 160 p. [M.S. 46 797 V4°].

– EISENZWEIG Uri, Fictions de l’anarchisme, Christian Bourgeois, mars 2001, 357 p.

– ENCKELL Marianne, Un journal anarchiste genevois : Le Réveil, 1900 1940, mémoire de licence en sociologie, Université de Genève, 1967, 46 p. [C.I.R.A. et C.I.R.A.L.]

– GOUTALIER Régine, « Un Journal anarchiste marseillais,‘ L’Agitateur’  », in Bulletin du C.I.R.A., n°6, 1970, 25 p. Publié également dans La Provence historique, 1970, tome 20, fasc. 80 [Bibliothèque des archives départementales des Bouches du Rhône, cote DELTA 5680].

– GRANIER Caroline, Nous sommes des briseurs de formule : les écrivains anarchistes en France àla fin du XIXe siècle, thèse de doctorat en lettres modernes faite sous la direction de Claude Mouchard, Paris VIII, 2003, 1425 p.

– HYVERT Cl., La Sociale et le Père Peinard, 1894 1900, D.E.S. sous la direction de M. Labrousse, Paris I, 1965, 250 p., dact. [C.R.H.M.S.S.].

– KLEIN Anne, Emile Pouget et l’image comme véhicule de l’idéologie : le Père Peinard et la Voix du peuple 1890 1908, mémoire de maîtrise, Université Paris I, 2004, 167 p. [C.R.H.M.S.S. T 1135 KLE 1 et 2].

– LAMBERT Jeanne et SAIAC Joë lle, Les Almanachs socialistes et anarchistes, 1891 1894, mémoire de maîtrise fait sous la direction de J. Droz, Paris I, 1973, 2 vol., 138 p. [C.R.H.M.S.S.]

– MANFREDONIA Gaetano, La Chanson anarchiste en France des origines à1914, Paris, Montréal, L’Harmattan, 1997, 445 p.

– MARICOURT Thierry, Histoire de la littérature libertaire en France, Paris, Albin Michel, 1990, 491 p.

– MARTIN Romain, Sébastien Faure : orateur anarchiste et témoin de la vie d’une République (1858 1942), mémoire de maîtrise d’histoire, Toulouse, Université de Toulouse le Mirail, 1995, 228 p. [ M.S. 53 028 V4 ; C.R.H.M.S.S. II T 334].

– PERRINE Simon, Les Attitudes culturelles dans « Les Temps nouveaux  », journal et supplément littéraire, Paris I, 1969 [C.R.H.M.S.S.]

– PESSIN Alain, La Rêverie anarchiste : 1848 1914, préf. de Paul Gilbert Durand, Paris, Librairie des Méridiens, 1982, 228 p.

– PESSIN Alain, PUCCIARELLI Mimo (éd.), Culture (La) libertaire, actes du colloque international de Grenoble, mars 1996, Lyon, Atelier de création libertaire, 1997, 469 p.

– PIERRE José, Surréalisme et anarchie, Paris, Plasma, 1983, 245 p.

– REYNAUD PALIGOT Carole, « Les Temps nouveaux  », 1895 1914, un hebdomadaire anarchiste au tournant du siècle, Pantin, Acratie, 1993, 123 p. [ M.S. 51 174 V8°].

– REZLER A., L’Esthétique anarchiste, Paris, 1973, 116 p.

– SAULQUIN Isabelle, L’anarchisme littéraire d’Octave Mirbeau, Presse universitaire du Septentrion, 1997, 759 p.

– SIMON Perrine, Les attitudes culturelles dans les Temps nouveaux, journal et supplément littéraire, mémoire sous la direction de J. Droz, Paris I, 1969, 114 p.

– SERRE Dominique, Un Journal anarcho syndicaliste àReims, « La Cravache  », mémoire de maîtrise d’histoire, Reims, dactylographié, s.d., 131 p., [Archives départementales de la Marne ch/10210/48].

c. La reprise individuelle ou la propagande par le fait

– BECKER Emile, La Bande àBonnot, bibliographie et iconographie de A. G. Cabrol, Paris, Nouvelle édition Debresse, 1968, 204 p.

– BERLIERE Jean Marc, « Alexandre Jacob, gentlemen cambrioleur  », L’Histoire, n°127, p. 28 sqq.

– BERTHOUD J., « L’attentat contre Carnot. Spontanéité individuelle et action organisée dans le terrorisme anarchiste des années 1890  », Les Cahiers de l’Histoire, tome XVI, I, 1971.

– BERTHOUD J., L’Attentat contre le Président Carnot, et les rapports avec le mouvement anarchiste des années 90, mémoire de maîtrise soutenu àLyon, 1969, 126 p.

– BERTIN Claude, Les grands procès de l’Histoire de France, tome VIII, Les Bandits célèbres : Cartouche, la Bande àBonnot, Paris, Ed. Saint Clair, 1967, 309 p.

– BOISSON Marius, Les Attentats anarchistes sous la IIIe République, 2e éd., Paris, 1931, 251 p.

– BOUCHARDON P., Ravachol et Cie, Paris, Hachette, 1931, 248 p.

– CARUCHET William, Marius Jacob : l’anarchiste cambrioleur, préface d’Alphonse Boudart , Paris, Seguier, 1993, 334 p.

– CARUCHET William, Ils ont tué Bonnot. Les révélations des archives policières, s.l., Calmann Lévy, 1990, 212 p.

– CHOMARAT Pierre, Les Amants tragiques : histoire du bandit Jules Bonnot et de sa maîtresse Judith Thollon, Lyon, Presse de Comminprin, 1978, 55 p.

– DEMIER Francis et FARCY Jean Claude, Regards sur la délinquance parisienne àla fin du XIXe siècle. Rapport de recherche sur les jugements correctionnels du tribunal de la Seine (années 1888 1894), Centre d’histoire de la France contemporaine, Université Paris X Nanterre, 1997, dactylographié, 255 p.

– DUMAS René, Ravachol, l’homme rouge de l’anarchie, Saint Etienne, Le Henaff, 1981, 204 p.

– DUMAS VORZET François, La Bande àBonnot, Paris, librairie Bernardin Bechet (coll. « Les Grands criminels  »), 1930, 126 p.

– DUVAL Clément, Moi, Clément Duval, bagnard et anarchiste, Les Editions ouvrières, 1991, 254 p.

– FREMION Yves, L’Affaire Léauthier, 1893 1894, Paris, Flammarion, 1999, 232 p.

– GARRIGUES Jean, « Les anars contre la République  », in L’Histoire, n°191, 1994.

– GAUCHER Roland, Les Terroristes, Le Cercle du nouveau livre d’Histoire, Albin Michel, Paris, 1965.

– GUILLEMINAULT Gilbert et alii, La Bande tragique, Edition Astéria (coll. « Police judiciaire  »), 1949, 154 p.

– GUILLEMINAULT Gilbert et MAHE André, L’Epopée de la Révolte, Paris, Denoë l, 1963, 366 p.

– HARSIMENDY Patrick, « L’Assassinat du Président Carnot àLyon (24 juin 1894)  », in Ordre moral et délinquance de l’Antiquité au XXe siècle, actes du colloque de Dijon des 7 8 octobre 1993, sous la direction de B. Garnot, Dijon, Ed. universitaires de Dijon, 1994, p. 357 365.

– KESLER et THINET, Sous la Terreur verte, Paris, P. Bossuet, s.d.

– LE ROI Alexandre, La Bande àBonnot, Paris, Solar (coll. « Télévision  »), 1968, 254 p.

– LE TEXIER Robert, De Ravachol àla bande àBonnot, Paris, Ed. France Empire, 1989, 206 p.

– LOCAR Edmond, Le Crime inutile : l’affaire Caserio, Paris, Ed. de la Flamme d’Or, 1954, 128 p.

– MAITRON Jean, Ravachol et les Anarchistes, Paris, rééd., 1992, 213 p.

– MAITRON Jean, Le Syndicalisme révolutionnaire. Paul Delesalle, thèse complémentaire, préface d’E. Dolléance, Les Editions ouvrières, 1952 (Chap. III : « La bombe du restaurant Foyot  »).

– MARBACH Ségolène, La Caserne comme contre utopie anarchiste : 1870 1914, mémoire de D.E.A., Grenoble, Saint Martin d’Hères, 1994, 86 p.

– MAURICE GARCON Pierre, « L’Assassinat du Président Carnot et le complot anarchiste  », in Recueil des travaux, Centre beaunois d’études historiques, 1988, n°7, p. 95 108.

– MERIC Victor, Les Milieux anarchistes : les bandits tragiques, Paris, Simon Kra, 1926, 223 p.

– NERIS Philippe, La Bande àBonnot, les Inédits populaires, Les Grands crimes, 1925, 158 p.

– NORMAND Jean, La Bande Tragique, Bonnot, Ed. de la Dernière Chance (série « Les Nuits blêmes  » n°4), 1953, 317 p.

– ORIOL Philippe, A propos de l’attentat Foyot : quelques questions et quelques tentatives de réponse, Paris, Ed. du Fourneau, 1993, 30 p.

– PONTIS Gaë tan, La Bande tragique, mieux que les gangsters américains, Ed. Astéria (collection « Police judiciaire  »), 1949, 154 p.

– RENTSCH Vincent, La Propagande par le fait vue àtravers la presse anarchiste, Université de Genève, départ. d’histoire contemporaine, 1998, 67 p. [C.I.R.A. et C.I.R.A.L.]

– SAGNES Jean, « Le complot contre Sadi Carnot  », in L’Histoire, n°177, mai 1994, p. 76 78.

– SALMON A., La Terreur noire, chronique du mouvement libertaire, Paris, Pauvert, 1959, 549 p.

– THOMAS Bernard, Jacob Alexandre, Marius, Paris, Tchou, 1970, 375 p.

– THOMAS Bernard, La Bande àBonnot, Paris, Tchou, 1968, 248 p.

– TRUCHE Pierre, L’Anarchiste et son juge : àpropos de l’assassinat de Sadi Carnot, Fayard, 1994, 190 p.

– VAN PARYS Agnès, Les déserteurs, préface de Daniel Guérin, Paris, Balland, 1971, 306 p.

– VINCENT Karelle, L’Affaire Caserio, La République en danger ?, Grenoble, I.E.P., 2 volumes, 142 p. et 63 p.

– ZEVAES Alexandre Louis, « Sous le signe de la dynamite, E. Henry  », in Vendémiaire, 30 décembre 1936 6 janvier 1937.

d. L’éducation, le coopératisme, le néo malthusianisme, les milieux libres

– Affaire (L’) Ferrer. Colloque : « Les expériences libertaires en France en matière d’éducation au début du siècle  », Castres, Centre National et Musée Jean Jaurès, 1991, 189 p.

– ARVON Henri, « Une éducation anti autoritaire  », La Revue d’Allemagne, 1973, p. 670 677.

– BEAUDET Céline, Les milieux libres, Vivre en anarchiste àla Belle Epoque en France, mémoire de maîtrise, Paris X Nanterre, 2003, 236 p. [C.R.H.M.S.S., T 1074 BEA].

– BERTHIER Ernest et BIANCO René, Sébastien Faure et la Ruche, Marseille, Culture et liberté, 1968, 26 p.

– BREMAND Nathalie, Cempuis, une expérience d’éducation libertaire àl’époque de Jules Ferry 1880 1914, Paris, Ed. du Monde libertaire, 1992, 158 p.

– BREMAND Nathalie, L’Enseignement intégral, Paul Robin, Impr. Davy, 1992, 42 p.

– DEMEULENAIRE DOUYERE Christiane, Paul Robin (1837 1912), thèse de doctorat, Université Paris I., 1991, 2 vol., 548 p. [C.R.H.M.S.S. II T 52].

– Francisco Ferrer, Cahier de l’Institut d’histoire des pédagogies libertaires, Denée, I. Davy, 1984, 91 p.

– GUERRAND Roger Henri et RONSIN Francis, Jeanne Humbert et la lutte pour le contrôle des naissances, Paris, impr. Expression 2, 2001, 191 p.

– HUMBERT Jeanne, « Deux grandes figures du mouvement pacifiste et du néo malthusianisme, Eugène Humbert, Sébastien Faure  », La Voix de la paix, n° spécial, 1970, 30 p.

– HUMBERT Jeanne, Eugène Humbert, La vie et l’œuvre d’un néo malthusien, Paris, 1947, 326 p.

– LE YAOUANQ Jean, Les conceptions pédagogiques de Paul Robin, 1870 1914, D.E.S., Paris, 1960, 152 p. [C.R.H.M.S.S.].

– LEWIN Roland, Sébastien Faure et « la Ruche  » : ou l’éducation libertaire, Cahier de l’Institut d’histoire des pédagogies libertaire, La Botellerie, Ivan Dany, 1989, 246 p. [M.S. 459 228 V8].

– MANCEAU Henri, « La Colonie d’Aiglemont (1903 1909)  », Bulletin de la section ardennaise du Syndicat national des Instituteurs, 1937.

– MANFREDONIA Gaetano et RONSIN Francis, E. Armand et la « Camaraderie amoureuse  ». Le sexualisme révolutionnaire et le combat contre la jalousie, communication présentée àl’atelier « Amour libre et mouvement ouvrier  », 2e atelier, « Socialisme et sexualité  », Institut international d’histoire sociale, Amsterdam, 6 octobre 2000.

– MERCIER Lucien, Les Universités populaires, 1899 1914, Paris, Ed. Ouvrières, 1986, 188 p.

– ROMION Marie Claude, Le Discours anarchiste sur l’éducation àtravers « le Libertaire  », 1905 1906, mémoire de maîtrise sous la direction de A. Prost, Paris I, 1980, 91 p. [C.R.H.M.S.S.]

– RONSIN Francis, La grève des ventres : propagande néo malthusienne et baisse de la natalité en France, XIXe XXe s., Aubier, Paris, 1980, 254 p.

– RONSIN Francis, Mouvements et courants néo malthusiens en France, thèse de doctorat sous la direction de Michèle Perrot, Paris VII, 1974, 367 p. [Bibliothèque de Paris VII].

– VIOLET Renaud, Régénération humaine et éducation libertaire. L’influence du néo malthusianisme français sur les expériences de pédagogiques libertaires avant 1914, mémoire de maîtrise sous la direction de N. Bourguinat, Université Marc Bloch II, 2002, 140 p.

– WEIPLY Oakleigh, Madeleine Vernet, féminisme et pacifisme du début du siècle àla Seconde Guerre mondiale, mémoire de maîtrise, I.E.P., 1997, 218 p. [C.R.H.M.S.S. IIT 490].

e. Les anarchistes seuls contre tous, ou dans les syndicats et avec les socialistes

– AHN Hyun Baen, L’utilisation du terme « anarchisme  » dans l’Humanité avant la Première Guerre mondiale, mémoire de maîtrise, Université Paris I, 2003, 109 p. [C.R.H.M.S.S.].

– BEAUDENON François, Entre ordre et liberté : le combat républicain contre l’anarchisme (1800 1900), mémoire de sciences politiques fait sous la direction de Martine Kaluszynski, Grenoble, I.E.P., 1997, 138 p. [I.E.P. de Grenoble].

– BECKER Jean Jacques, « Antimilitarisme et antipatriotisme en France avant 1914 : le cas Gustave Hervé  », in Enjeux et puissances : pour une histoire des relations internationales au XXe siècle, mélanges en l’honneur de J.B. Duroselle, Paris, Publication de la Sorbonne, 1986, p. 101 113.

– BERLIERE Jean Marc, L’institution policière en France sous la Troisième République (1875 1914), 3 tomes, thèse d’Etat, Lille III, 1991.

– BIANCO René, « Sébastien Faure àMarseille en 1892, son Procès en correctionnelle et devant la cour d’Assises  », in Provence historique, 1977, tome 27, fascicule 110, p. 434 447.

– BLEUZAN Catherine, La Presse d’Ille et Vilaine, les Attentats anarchistes et les Lois de répression, 1892 1894, D.E.S., Faculté des lettres, Rennes, 1968.

– BOCQUET André, La Presse lilloise et les Attentats anarchistes, 1893 1894, D.E.S de la faculté des lettres de Lille sous la direction de M. Girard, Lille, 1956, 145 p.

– BOUHEY Vivien, Les Anarchistes et les socialistes face àla propagande par le fait de 1881 à1892, mémoire de maîtrise fait sous la direction de M. Levillain, Paris X Nanterre, 1994, 174 p. [Bibliothèque de l’U.F.R. d’histoire contemporaine de l’Université Paris X Nanterre].

– BRUNET Jean Paul, La Police de l’ombre : indicateurs et provocateurs dans la France contemporaine, Le Seuil, 1990, 347 p.

– BUJARD Alain, « Procès des anarchistes de Grenoble en 1890 [manifestation du 1er mai àVienne, Isère]  », in Cahiers d’histoire sociale de Rhône Alpes, 1990, n°17, p. 9 22.

– CARRE Raymond, 1894, « Les Procès anarchistes et la fin des attentats  », in Gavroche, revue d’histoire populaire, 13e année, n°75 76, mai aoà»t 1994, p. 21 26.

– CARROT Georges, Le Maintien de l’ordre en France, Nice, 1984, Presse de l’institut d’études politiques de Toulouse, 2 vol., XLIII 881 p.

– CAUSSE Georges, L’Affaire Caserio, étude de médecine légale et de psychopathologie historique, thèse pour le doctorat en médecine, Librairie médicale Marcel Vigne, Paris, 1934, 83 p.

– CRESPY Estelle, Les Lois scélérates, 1893 1894. L’Etat face àune nouvelle forme de violence : les attentats anarchistes, mémoire de maîtrise fait sous la direction de Francis Demier et Nicole Edelman, Paris X Nanterre, 167 p., 1996 [Centre d’histoire contemporaine de Paris X, cote 96 65].

– DREYFUS Michel, Histoire de la C.G.T., Cent ans de syndicalisme en France, Paris, Complexe, 1995, 407 p.

– DUBIEF Henri, Le Syndicalisme révolutionnaire, Paris, Armand Colin, 1969, 317 p.

– FAU Jean, La Presse marseillaise devant les attentats anarchistes et les lois de répression, 1893 1894, mémoire de l’I.E.P. d’Aix en Provence, 64 p. [Bibliothèque des archives départementales du Rhône, cote 8J 202].

– GALLET Laurent, La Presse lyonnaise et les anarchistes : le procès des 66 de 1883, mémoire de maîtrise fait sous la direction d’Yves Lequin, Université Lumière Lyon II, 2000, n.p. (Résumé paru dans Mélanges libertaires, n°2, mai 2004).

– HEURES Gilles, Gustave Hervé : itinéraire d’un provocateur, de l’antipatriotisme au pétainisme, Paris, Ed. la Découverte, 364 p.

– JULLIARD Jacques, Autonomie ouvrière. Etude sur le syndicalisme d’action directe, Paris, Seuil, 1985, 249 p.

– JULLIARD Jacques, Fernand Pelloutier et les origines du syndicalisme d’action directe, Paris, 1971, 560 p.

– KAYSER J., « La Presse de Dordogne devant les Attentats anarchistes et les Lois de répression, décembre 1893 juin/aoà»t 1894  », La Presse de Province sous la Troisième République, Cahiers de la Fondation nationale des Sciences politiques, Paris, A. Colin, 1958, 243 p.

– LALOUETTE Jacqueline, La libre pensée en France 1848-1940, Paris, A. Michel, 635 p.

– LEVY Claude, « La presse de la Meuse devant les attentats anarchistes et les lois de répression  », déc. 1893 – juin, aoà»t 1894, in Bulletin de la faculté des lettres de Strasbourg, n°4, janvier 1966 (Compte rendu dans Le Bulletin de la société d’Histoire moderne, n°1, 1967).

– MAITRON Jean, « Le groupe des étudiants E.S.R.I. (1892 1902), contribution àla connaissance du syndicalisme révolutionnaire  », in Le Mouvement social, n°46, janv. mars 1964.

– MAITRON Jean, Le Syndicalisme révolutionnaire. Paul Delesalle, thèse complémentaire, préface d’E. Dolléance, Les Editions ouvrières, 1952, chap. 3, « La bombe du restaurant Foyot  ».

– MARIE M. B., La Presse toulousaine et les attentats anarchistes, 1893 1894, D.E.S., Faculté des lettres de Toulouse, 1959, dact.

– MONTSEGUR Dominique, « Les poursuites judiciaires contre les anarchistes toulousains de 1890 à1900  », in Le Mouvement anarchiste àToulouse àla fin du XIXe siècle, p. 173 231.

– PERROT Francis, L’administration face àla menace anarchiste : surveillance et contrôle du mouvement anarchiste girondin (1890 1902), maîtrise, Université Michel de Montaigne, Bordeaux III, 2004, 159 p., [C.R.H.M.S.S. T 1127 PER].

– PERROT Michèle, Jeunesse de la Grève. France 1871 1890, Ed. du Seuil, 1984, 324 p.

– PEYRONNET J. Cl., Un Exemple de Journal militant, « La Guerre sociale  », 1906 1914, D.E.S. sous la direction de E. Labrousse, Paris Sorbonne, 1960, 207 p.

– PORTET Valérie, Les anarchistes dans les bagnes de Guyane : 1871 1914 : comportement et perception de l’univers concentrationnaire, mémoire de maîtrise fait sous la direction de Marc Lazar, Université Paris X, 1995 [C.I.R.A. ; C.I.R.A.L.]

– ROQUES Michelle, L’opinion bordelaise devant les attentats anarchistes de 1892 à1894, mémoire de maîtrise fait sous la direction de J.A. Tudesq, 1974 [Bibliothèque de l’U.F.R. d’histoire de l’Université Michel de Montaigne, Bordeaux III].

– VILAR A., Les lois de 1893 1894, dites « lois scélérates  », étude historique, Paris, 1930, 71 p.

– WILLARD Claude, Les Guesdistes, Le Mouvement socialiste en France, 1893 1905, Paris, Ed. sociales, 1965, 770 p.

Sources

Liste des abréviations utilisées :

- A.N. : Archives Nationales
- A.D. : Archives Départementales
- B.D.I.C. : Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine
- B.N. : Bibliothèque Nationale
- C.R.H.M.S.S. : Centre de Recherche d’Histoire des Mouvements Sociaux et du Syndicalisme
- I.F.H.S. : Institut Français d’Histoire Sociale
- M.S. : Musée Social
- P. Po : Préfecture de Police de Paris
- C.I.R.A.A. : Centre International de Recherche sur l’Anarchie d’Amsterdam
- C.I.R.A.L. : Centre International de Recherche sur l’Anarchie de Lausanne
- C.I.R.A.M. : Centre International de Recherche sur l’Anarchie de Marseille

I. Sources manuscrites

PDF - 604.1 ko
I. Sources manuscrites

II. Sources imprimées

PDF - 1.1 Mo
II. Sources imprimées