1965-1970 : La relève ?

La fin de la période que nous avons choisi d’étudier dans ce mémoire se caractérise par une profusion de manifestations dans lesquelles on peut être tenté de voir une résurgence des idées libertaires : mouvement provo, mai 68, contestation étudiante, groupes antimilitaristes… Nous aborderons ceux-ci de façon peu approfondie. En effet, cela constituerait le sujet d’un mémoire de licence à part entière. De plus, une question se pose à propos de ces nouveaux groupes : certes contestataires, ceux-ci peuvent-ils réellement se revendiquer de l’anarchisme ? Au cours de notre exposé, nous mettrons en évidence ce qui les en approche et ce qui les en sépare. Il est en tout cas évident que c’est un tout autre esprit qui souffle dans ces milieux, un autre type de fonctionnement, d’autres débats, ou en tout cas abordés d’une autre manière. Dans le même temps, des groupes anarchistes plus « traditionnels » subsistent ou même apparaissent. Ceux-ci continuent à raisonner selon leurs schémas habituels (l’opposition entre individualistes et anarcho-communistes), même si des personnalités nouvelles apparaissent. Les préoccupations anarchistes « classiques » sont toujours d’actualité. Dans ce chapitre, nous tenterons de voir comment ces deux tendances (sous-entendu générations) cohabitent. Nous examinerons aussi les liens qu’elles entretiennent entre elles et montrerons par le biais de quelles personnes ceux-ci ont pu être établis


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 26 janvier 2007
par  ps

Les Provos

Si le mouvement Provo, d’origine hollandaise, se répandit dans un premier temps en Flandre, il toucha rapidement la partie francophone du pays et plus spécialement Bruxelles. On ne peut cependant pas dire qu’il ait réellement existé de groupes provos organisés, en Belgique ni dans aucun pays par (...)
samedi 27 janvier 2007
par  ps

XYZ

Bien qu’il s’agisse d’une revue qui ne se déclare pas ouvertement anarchiste, son étude nous a paru intéressante car cette publication a connu une évolution importante, qui comprend trois phases, au cours de laquelle la pensée anarchiste va prendre de plus en plus d’importance. Dans un premier temps, (...)
samedi 27 janvier 2007
par  ps

Socialisme et Liberté

En 1966, le cercle Socialisme et Liberté fut créé à Bruxelles par de jeunes anarchistes en partie issus de l’U.L.B. Ce groupe qui comptait trois à quatre personnes tout au plus était à la base une petite bande de copains emmenés par François DESTRYKER, très vite rejoints par Claude LEMAIRE . Ils se (...)
samedi 27 janvier 2007
par  ps

Les mouvements étudiants de 1968 et leurs manifestations dans les universités belges

L’année 1968 révèle un peu partout dans le monde une crise importante de la société. Dans de nombreux pays, des mouvements de contestations vont voir le jour. En Belgique comme en France, ce mouvement démarra dans les universités. Le drapeau noir de l’anarchie y sera hissé. Il nous a semblé important de (...)
samedi 27 janvier 2007
par  ps

Liaisons

Comme nous l’avons déjà signalé, le groupe Liaisons est issu en grande partie de l’ancien groupe Socialisme et Liberté et de sympathisants de Liège qui étaient entrés en contact avec l’I.C.O. à la fin des années 1960. Un responsable de l’I.C.O. s’est même déplacé à Bruxelles pour assister à la première (...)