Les anarchistes belges et leur action au niveau international

On l’a vu, l’activité anarchiste en Belgique francophone pendant la période étudiée fut, sinon constructive, du moins assez importante. A la même époque, les anarchistes belges étaient également actifs sur le plan international. Comme nous avons déjà pu le constater auparavant, les relations entre les anarchistes venant de pays différents étaient assez développées. La notion de solidarité (notamment contre le fascisme) était très importante chez les anarchistes. Dans ce chapitre, nous examinerons l’activité des anarchistes belges au niveau international. Nous aborderons successivement la participation belge aux grands congrès anarchistes internationaux et aux associations à caractère transfrontalier. Dans chaque cas, nous exposerons brièvement la nature et les caractéristiques de ces rencontres et de ces groupes. Nous verrons si les phénomènes observés dans le chapitre précédent (liens étroits entre les groupes, organisation assez déficiente, conflits entre les différentes tendance de l’anarchie, conflits de génération) se retrouvent dans la lutte internationale. Nous tâcherons surtout de toujours bien mettre en évidence le rôle que la Belgique francophone a pu exercer au sein de ceux-ci. Nous pourrons ainsi évaluer l’importance et l’influence de l’action belge au niveau international et confronter cette activité à ce qui se passait sur notre territoire.


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 27 janvier 2007
par  ps

La F.I.J.L., les rencontres de jeunes et la violence

Au début des années soixante, l’immigration espagnole anti-franquiste était confrontée au niveau international à un important conflit de génération qui n’épargna pas la Belgique. En effet, « l’exil officiel » faisait l’objet d’attaques de la part d’éléments plus dynamiques et plus agressifs de (...)
samedi 27 janvier 2007
par  ps

Les congrès internationaux anarchistes

Le mouvement anarchiste international, pour essayer de renforcer son action, fut tenté d’organiser de grandes rencontres, au cours desquelles certaines décisions devaient être prises, notamment la mise sur pied d’organes de coordination internationale. Si les réunions rassemblant des anarchistes (...)
samedi 27 janvier 2007
par  ps

Le deuxième congrès international anarchiste (Londres, 1958

Au début des années 1950, un nouveau congrès fut proposé, toujours en France. Cependant, les conflits au sein de la Fédération Anarchiste Française (F.A.F.) firent que celui-ci fut sans cesse repoussé. L’arrivée de Georges FONTENIS à la tête de la F.A.F. avait fait éclater le mouvement libertaire français. (...)
samedi 27 janvier 2007
par  ps

Le troisième congrès international anarchiste (Carrare, 1968)

Le troisième grand congrès anarchiste international fut inauguré le 31 août 1968 à Carrare en Italie. Cette rencontre avait été préparée de longue date. Une première conférence internationale avait déjà d’ailleurs eu lieu en Allemagne de l’Ouest en 1964. Un secrétariat y avait été mis sur pied pour prendre (...)
samedi 27 janvier 2007
par  ps

Les organisations internationales et la participation belge

Outre leur participation aux congrès évoqués plus haut, les anarchistes belges se sont investis dans des organisations internationales, qu’elles soient ouvertement anarchistes ou non. Nous avons déjà pu nous en rendre compte, notamment quand nous avons abordé l’I.R.G. ou la S.I.A. Dans ce chapitre, (...)