GRANIER, Caroline. Les écrivains anarchistes en France à la fin du dix-neuvième siècle

ASSOCIATION DE MALFAITEURS

Caroline Granier


« On connaît enfin les chefs de cette mystérieuse association.
Cette découverte est due à un heureux hasard :
un haut fonctionnaire du service de la Sûreté
ayant entendu parler d’un moyen de transmission de pensée
appelé littérature,
eut l’idée de diriger ses investigations de ce côté.

Il découvrit,
dissimulés en des parallélépipèdes appelés livres,
des signes dont à force de labeur il eut la clef,
et qui révélaient des choses épouvantables.
Il ne s’agissait rien moins, en ces livres,
que de destruction de l’autorité
et d’affranchissement des hommes. »

La Revue Libertaire, 1er-15 janvier 1894

Nous sommes devant de tels spectacles,
comme les personnages qui nous y apparaissent,
invités à prendre parti en toute liberté,
en toute responsabilité. »

Victor Barrucand, au sujet de la représentation d’Un ennemi du peuple, dans l’Endehors, 10 juillet 1892

« Et nous sommes des briseurs de formules
autant que d’images. »

Georges Darien, L’Endehors, 12 novembre 1892

Ce texte est l’aboutissement d’un travail de quatre année. Lors de ma
soutenance de thèse, on m’a signalé des erreurs, des oublis. J’ai corrigé
les fautes les plus évidentes seulement. C’est donc un travail encore
imparfait et qui demande à être amélioré que je mets en ligne, afin que tout
le monde puisse le lire, en espérant qu’en l’état, il pourra tout de même
être utile à certain.e.s dans leurs propres recherches." (Caroline Granier)


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 1er février 2007
par  ps

Sommaire

SOMMAIRE GÉNÉRAL
Sommaire détaillé
Introduction générale : « Ce n’est pas assez d’être un témoin… »
Volume I : Panorama (Aperçu de la littérature écrite par les anarchistes entre 1880 et 1900)
Première partie : La « mission » des écrivains anarchistes
Introduction : Anarchie et littérature
Chapitre I : (...)

jeudi 1er février 2007
par  ps

CONCLUSION GÉNÉRALE : Les oubliés de l’histoire littéraire ?

La plupart des écrivains anarchistes de la fin du dix-neuvième siècle sont aujourd’hui bien oubliés. On ne peut se contenter d’expliquer cet oubli par la faiblesse de leur production littéraire. Certes, beaucoup de leurs écrits ont vieilli et nous paraissent difficilement lisibles… mais pas plus que (...)

Navigation

Sous-rubriques