1913-1914 : La coopérative libertaire du Cinéma du Peuple.


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 4 avril 2007
par  ps

La coopérative libertaire I

Si certains estiment que seuls le livre et les journaux restent les meilleurs moyens d’éduquer la classe populaire, la majorité des libertaires de l’époque voit dans le film une portée bien plus importante . Ainsi, lors du congrès de la Fédération communiste-anarchiste révolutionnaire du 15 au 17 août (...)
mercredi 4 avril 2007
par  ps

La coopérative libertaire II

"1913-1914 : La coopérative libertaire du Cinéma du Peuple. -2-" Une vingtaine de personnes fait vivre la société, militants syndicaux, artistes et intellectuels anarchistes, comme Sébastien Faure et Jean Grave, mais aussi deux autres collaborateurs du Libertaire et des Temps nouveaux, André (...)
mercredi 4 avril 2007
par  ps

La coopérative libertaire III

Les thèses anarchistes restent donc bien présentes au sein de l’organisation . Quelques articles de l’acte de fondation témoignent de cette démarche libertaire. De plus, Laisant aide probablement le groupe à prendre exemple sur le travail déjà réalisé par Kress et Henri Antoine. Vraisemblablement, les (...)
mercredi 4 avril 2007
par  ps

Les Misères de l’Aiguille, film d’Armand GUERRA.

(…) Au moment précis où toutes les forces de la réaction : militarisme, cléricalisme, monarchisme, sont au pouvoir et tolèrent l’arbitraire (…), un Cinéma du Peuple (…) vient de se créer pour lutter le plus vigoureusement possible contre les assaillants de la IIIème République (…). Ses fils combattent : (...)
mercredi 4 avril 2007
par  ps

Les obsèques du citoyen Francis de Pressensé. Film documentaire

Après le succès des Sociétés Savantes, le Cinéma du Peuple met en scène un second court métrage, Les obsèques du citoyen Francis de Pressensé. Cet unique documentaire de la coopérative, expose le témoignage filmé de cet événement qui a lieu le 22 janvier 1914. Pressensé marque les esprits des Francs-maçons (...)