Articles les plus récents


Articles les plus récents


CALL FOR PAPERS : The Interdisciplinary Promise of Anarchist Geographies, Anarchist Studies Network, 4th International Conference Loughborough University, U.K. – 14-16 September 2016

jeudi 11 février 2016 par F.F.
Session organisers Richard J White (Richard.White@shu.ac.uk) Federico Ferretti (Federico.Ferretti@ucd.ie) and Ant Ince (InceA@cardiff.ac.uk) CALL FOR PAPERS “Such revolutionary ideas clearly have strong implications for the organization of a space-economy ; in fact, their implementation (...)


PELLETIER Philippe, « Actualité de la mésologie reclusienne », colloque Retour des territoires, renouveau de la mésologie, Université de Corte, 26-27 mars 2015

vendredi 5 février 2016 par F.F.
« Milieu » est une notion-clef chez le géographe anarchiste Élisée Reclus (1830-1905), à tel point que celui-ci prône une « mésologie » ou « science des milieux ». Son approche a d’évidentes relations avec l’anarchisme dans la mesure où les théoriciens libertaires considèrent que l’être humain fait partie de (...)


PELLETIER Philippe, Pourquoi Élisée Reclus a choisi la géographie et non l’écologie, Colloque Géographie, écologie, politique, un climat de changement, Orléans, 6-7 septembre 2012

vendredi 5 février 2016 par F.F.
La seconde moitié du XIXe siècle est caractérisée par des bouleversements épistémologiques importants. La géographie n’y échappe pas, dont la mission évolue d’une découverte du monde à l’analyse scientifique de celui-ci. Outre les progrès dans les sciences ultérieurement qualifiées de « dures » (mécanique, (...)


PELLETIER Philippe, « Le progrès chez Élisée Reclus : histoire et actualité d’une approche », Colloque Penser l’écologie politique 2, Économie, changement social et dynamique des écosystèmes, Université Paris 7, 16-17 juin 2015

vendredi 5 février 2016 par F.F.
La critique du progrès est l’un des principaux topoi de l’écologisme, toutes tendances confondues ou presque. Si l’on se cantonne à la période contemporaine, on la retrouve chez de nombreux penseurs comme Ivan Illich ou Hans Jonas. On sait aussi, bien avant Daniel Boy, qu’elle caractérise depuis (...)


LEFORT Isabelle, PELLETIER Philippe, « Élisée Reclus ou la condition géographique : habiter la Terre », Annales de Géographie, 704, 2015, juillet-août, p. 338-350

vendredi 5 février 2016 par F.F.
En dénonçant toute personne qui finit « par dévaster la contrée qui lui sert de demeure et par la rendre inhabitable », alors que l’être humain qui est « vraiment civilisé agit tout autrement », Élisée Reclus (1830-1905), partisan d’une « mésologie » articulée à une « géographie sociale », dessine son (...)


CALL FOR PAPERS : Geographies of Anti-colonialism - RGS-IBG 2016 Annual International Conference, London 30 August – 2 September, Deadline 12 February 2016

jeudi 14 janvier 2016 par F.F.
Session sponsored by the Historical Geography Research Group (HGRG), the Political Geography Research Group (PolGRG) and the Race, Culture and Equality (RACE) Working Group. CONVENORS : Andy Davies, University of Liverpool, a.d.davies@liverpool.ac.uk David Featherstone, University of Glasgow, (...)


FERRETTI Federico, “Radicalizing pedagogy : Geography and libertarian education between the 19th and the 20th century”, in S. Springer, R. White, M. Lopes de Souza, Transgressing Frontiers, New York, Rowman & Littlefield, 2016

mardi 29 décembre 2015 par F.F.
This paper analyses the role played by anarchist geographers like Élisée Reclus (1830-1905) and Piotr Kropotkin (1842-1921) in the movement of libertarian pedagogy, popular schools and university extensions between the 19th and the 20th century, as well as in the debates of that time on the (...)


FERRETTI Federico, “Globes, savoir situé et éducation à la beauté : Patrick Geddes géographe et sa relation avec les Reclus,” Annales de Géographie, n. 6, 2015, p. 681-715

vendredi 18 décembre 2015 par F.F.
Cet article interroge la relation que Patrick Geddes a entretenue avec la géographie. Souvent évoquée, elle n’a pas encore étudiée systématiquement à travers une analyse de sa collaboration avec le réseau des géographes anarchistes : Pierre Kropotkine, Élie, Élisée et Paul Reclus. Nos sources principales (...)


RECLUS Elisée, L’Homme et la Terre, édition électronique publiée par l’ENS, 2015

samedi 12 décembre 2015 par F.F.
L’édition intégrale en ligne de L’Homme et la Terre d’Elisée Reclus paraît dans la "Bibliothèque idéale des sciences sociales" (collection dirigée par Pierre Mercklé) (ENS Editions). L’ouvrage - publié en origine en six tomes - est composé de quatre livres. Cette édition électronique reprend ce découpage (...)


FERRETTI Federico, “Arcangelo Ghisleri and the ‘right to barbarity’ : geography and anti-colonialism in Italy in the Age of Empire (1875-1914)”, Antipode, a Radical Journal of Geography, 2015

vendredi 27 novembre 2015 par F.F.
Abstract : This paper addresses the work of early critics of colonialism and Eurocentrism within Italian geography in the Age of Empire. At that time, a minority but rather influential group of Italian scholars, influenced by the international debates promoted by the anarchist geographers (...)

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 137936

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License