R.A. Forum

Accueil > Recherches sur l’anarchisme > Histoires de l’anarchisme : Portraits et Activités des Individus et des (...) > Histoire internationale > Histoire militaire et guerres > La Guerre de 1914 - 1918.- Première Guerre mondiale > La Guerre de 1914-1918. Les Etats-Unis > DUPUIS-DÉRI, Francis. "Emma Goldman, les Etats-Unis et la Guerre de (...)

DUPUIS-DÉRI, Francis. "Emma Goldman, les Etats-Unis et la Guerre de 14-18"

Née en Russie, mais ayant émigré aux Etats-Unis en 1885, l’anarchiste et
féministe Emma Goldman a participé activement à une campagne contre la
conscription lors de la Première Guerre mondiale. Elle organisa des
manifestations contre la guerre, distribua quelques-unes des 100 000
copies d’un manifeste contre la conscription et fonda la Ligue
Anti-conscription, dont les bureaux furent visités par la police. Goldman
est alors arrêtée et déférée devant un jury pour complot. Dans son
plaidoyer de défense, un passage frappe par son actualité :

« J’ai connu plusieurs personnes — et je suis l’une d’elles — qui ne sont
pas nées ici, et qui n’ont pas demandé la citoyenneté américaine, mais qui
aiment pourtant l’Amérique avec une passion plus profonde et une intensité
plus grande que plusieurs natifs dont le patriotisme se manifeste en
poussant, frappant et insultant ceux et celles qui ne se lèvent pas quand
retenti l’hymne national. Notre patriotisme est celui d’un homme qui aime
une femme en gardant les yeux ouverts. Il est enchanté par sa beauté, mais
il voit ses défauts. Donc, nous aussi connaissons l’Amérique et nous
aimons sa beauté, ses forêts, son Niagara et ses déserts. Et par-dessus
tout, nous aimons ses gens qui ont produit sa richesse, ses artistes qui
ont créé de la beauté, ses grands apôtres qui rêvent et travaillent pour
la liberté. Mais avec la même émotion passionnée, nous haïssons sa
superficialité, son hypocrisie, sa corruption, sa vénération démente et
sans scrupule à l’autel du Veau d’Or.

Nous disons que si l’Amérique s’est engagée dans la guerre pour rendre le
monde plus sécuritaire pour la démocratie, elle doit premièrement
sécuriser la démocratie en Amérique. Comment sinon le monde pourrait-il
prendre l’Amérique au sérieux, quand la démocratie y est quotidiennement
bafouée, la liberté d’expression supprimée, des rassemblements calmes
dispersés par des brigands en uniforme dominateurs et brutaux, la presse
libre encadrée et toute opinion indépendante bâillonnée. En vérité, pauvre
comme nous le sommes en ce qui regarde notre démocratie, comment
pourrions-nous offrir la démocratie au monde ? Nous disons de plus qu’une
démocratie conçue par la servitude militaire des masses, par leur
asservissement économique, et se nourrissant de leurs larmes et de leur
sang, n’a rien d’une démocratie. C’est du despotisme — le résultat
conséquent d’un enchaînement d’abus — que, selon un document dangereux, la
Déclaration d’Indépendance [des Etats-Unis], le peuple a le droit de
renverser. »

Le jury a reconnu Emma Goldman coupable. Elle fut condamnée à 10 000$
d’amende, et à deux ans de prison.

Memorandum de J. Edgar Hoover, assistant du procureur général
(Extrait) : "Emma Goldman et Alexandre Berkman sont, sans aucun doute, deux des plus dangereux anarchistes de ce pays et leur permettre de retourner dans leur communauté résulterait en des dommages excessifs"

Francis Dupuis-Déri


Mis en ligne par : CREAGH Ronald

Pour citer cet article :
DUPUIS-DÉRI, Francis. "Emma Goldman, les Etats-Unis et la Guerre de 14-18",
Dernières modifications : 25 avril 2015. [En ligne].
https://raforum.info/spip.php?article3033
[Consulté le 15 décembre 2017]



DUPUIS-DÉRI, Francis (1966 - )
Articles du même auteur :



[ telecharger pdf]


* aide à la recherche