Accueil > Recherches sur l’anarchisme > Histoires de l’anarchisme : Portraits et Activités des Individus et des (...) > Agendas des années récentes > Agenda 2011. Activités passées > Commémorations 2011 > Journal de la Commune de Paris > 1871 22 janvier. Soulèvement des Parisiens

1871 22 janvier. Soulèvement des Parisiens

dimanche 23 janvier 2011, par CREAGH Ronald

Le 22, une délégation des manifestants est reçue par Gustave Chaudey, adjoint du maire (Jules Ferry). La foule rassemblée sur la place de l’Hôtel de Ville est clairsemée. Mais, vers 15 heures, des Gardes nationaux arrivent sur la place, amenés par Duval, Rigault et Sapia. Soudain, un coup de feu est tiré par un provocateur[2]. Les Gardes mobiles installés dans l’Hôtel de Ville tirent sur la foule qui s’éparpille tandis que des gardes nationaux ripostent. On relève 5 morts et quelques dizaine de blessés chez les manifestants. Le soir, la manifestation a échoué. Le généralissime Joseph Vinoy, le général Clément Thomas, qui vient d’être nommé à la tête de la Garde nationale, et Jules Ferry font arrêter 83 meneurs, dont Charles Delescluze. Les clubs sont interdits, de même que quelques journaux, tel Le Reveil ou Le Combat.