RAForum

Accueil > Recherches sur l’anarchisme > Société et culture > Economie > DEBORD, Guy. "Le déclin et la chute de l’économie spectaculaire-marchande"

DEBORD, Guy. "Le déclin et la chute de l’économie spectaculaire-marchande"

samedi 19 avril 2014, par pierre

Le monde rationnel produit par la révolution industrielle a affranchi rationnellement les individus de leurs limites locales et nationales, les a liés à l’échelle mondiale ; mais sa déraison est de les séparer de nouveau, selon une logique cachée qui s’exprime en idées folles, en valorisation absurdes. L’étranger entoure partout l’homme devenu étranger à son monde. Le barbare n’est plus au bout de la Terre, il est là, constitué en barbare précisément par sa participation obligée à la même consommation hiérarchisée. L’humanisme qui couvre cela est le contraire de l’homme, la négation de son activité et de son désir ; c’est l’humanisme de la marchandise, la bienveillance de la marchandise pour l’homme qu’elle parasite. Pour ceux qui réduisent les hommes aux objets, les objets paraissent avoir toutes les qualités humaines, et les manifestations humaines réelles se changent en inconscience animale. « Ils se sont mis à se comporter comme une bande de singes dans un zoo », peut dire William Parker, chef de l’humanisme de Los Angeles.

Cliquer sur l’image pour lire ou télécharger le texte entier, reproduit grâce aux bons soins de Zanzara athée