RAForum

Accueil > Recherches sur l’anarchisme > Histoires de l’anarchisme : Portraits et Activités des Individus et des (...) > Rue des Anars : Portraits et bibliographies > G > GATTI, Armand (né à Monaco le 26 janvier 1924) > TRIFON, Nicolas.- Le pari anarchiste d’Armand Gatti

TRIFON, Nicolas.- Le pari anarchiste d’Armand Gatti

Blog • Le cheval qui se suicide par le feu : hommage à Leonid Pliouchtch

vendredi 4 septembre 2015, par pierre

mardi 1er septembre 2015.

Le fait qu’une trentaine de jeunes comédiens et quatre metteurs en scène se démènent de nos jours pour produire une série de cinq pièces à partir d’un texte présenté en 1977 au Festival d’Avignon et faisant suite à un travail théâtral en rapport avec l’actualité politique de l’époque, l’internement abusif en URSS, a de quoi surprendre. Je n’ai pas hésité à aller les voir non seulement parce que l’auteur du texte est Armand Gatti, et le lieu de représentation La Parole errante, à Montreuil, mais aussi, et surtout, parce que l’année 1977 est emblématique pour moi.

C’est l’année au cours de laquelle quelque chose bougeait enfin aussi dans un pays comme la Roumanie : la grève des mineurs de la vallée de Jiu et le message de soutien à la Charte 77 tchécoslovaque envoyé par l’écrivain Paul Goma, et signé notamment par l’ouvrier Vasile Paraschiv qui sera peu après interné pour « délire réformiste » en raison des revendications formulées dans plusieurs lettres ouvertes au syndicat et de « manie de persécution » suite à ses grèves de la faim pour protester contre les conditions de détention.


Voir en ligne : Lire tout l’article