R.A. Forum

Accueil > Mots-clés > Auteurs > MAGNONE, Fabrice

MAGNONE, Fabrice


Nombre total d'articles : 5

Articles

MAGNONE, Fabrice. "Armand Robin, poète sans frontière".
En octobre 1944, un Comité national des écrivains (C.N.E.) issu de la résistance publie une liste des auteurs mis à l’index à cause de leurs activités sous l’Occupation. Aux côtés de noms de collaborateurs flagrants tels Drieu La Rochelle ou Céline figurent ceux d’autres écrivains beaucoup moins impliqués. Armand Robin, apprend seulement quinze jours après par un article du Figaro que son propre nom vient (...)

MAGNONE, Fabrice.- "Georges Brassens, masculin singulier" .
Georges Brassens a débuté sa collaboration au Libertaire à une époque où l’anonymat était encore la règle. Par modestie ou facétie il ne dévoila jamais sa véritable identité à ses lecteurs s’ingéniant à multiplier les pseudonymes comme pour brouiller les pistes. Il faut aller chercher dans le bulletin intérieur de la F.A. la preuve de sa participation. Henri Bouyé qui était le principal animateur du Lib (...)

CAMUS, Albert.- "Albert Camus, compagnon de doute" par Fabrice MAGNONE
Comme pour celle des surréalistes, l’action de Camus aux côtés des anarchistes a été durablement occultée par ses commentateurs. Il faut peut-être y voir une manifestation supplémentaire du mépris dans lequel les intellectuels bien-pensants ont longtemps tenu le courant libertaire. Pourtant les preuves de cet engagement ne manquent ni dans son œuvre ni dans sa vie et n’ont pas échappé à quelques (...)

MAGNONE, Fabrice.- "André Breton et le groupe surréaliste" - 2 -
Lire la 1° Partie de cet article D’octobre 1951 à janvier 1953, les surréalistes rédigent des « billets surréalistes » pour l’hebdomadaire. Certains d’entre eux signent même des articles en marge de cette tribune réservée, sur des sujets relatifs à l’art ou à la politique. Benjamin Péret, l’un des rédacteurs les plus réguliers, publie ainsi une étude sur le rôle des syndicats contre la révolution à contre (...)

MAGNONE, Fabrice.- "André Breton et le groupe surréaliste" - 1 -
La collaboration des surréalistes au Libertaire intervient assez tard dans l’histoire du journal. Il faut en effet attendre les lendemains de la Libération pour voir se réaliser la première tentative dans ce sens. Pourtant surréalisme et anarchisme étaient dès le début destinés à se rencontrer. Fondé sur les ruines du dadaïsme, le mouvement d’André Breton n’a jamais vraiment renié l’anarchisme de Dada. Il (...)


Voir aussi :





* aide à la recherche