R.A. Forum

Accueil > Mots-clés > Personnes citées > BAJIN (1904-2005)

BAJIN (1904-2005)

L’orthographe retenue par la Bibliothèque François Mitterrand est "BAJIN". Voir aussi l’article d’Angel Pino sur les origines et les pseudonymes utilisés par cet auteur.

(pseudonymes : Ba Jin ; Pa, Kin ; Pa, Chin ; Li, Feigan ; Li Feigan ; Li, Fu-gan ; Li, Peikan - Pa Kin)

(25/11/1904- 17/10/2005)

Un des plus importants romanciers et anarchistes chinois.


Voir aussi :

[Rubriques]
BAJIN ou BA JIN [Pa Kin, pseud. de Li, Pei-kan.] 1904 - 2005
BAJIN [alias Li, Peikan - Pa Kin] (25 Nov. 1904- 17 Oct. 2005)

Nombre total d'articles : 32

Articles

0 | 10

L’AMINOT, Tanguy.« Rousseau en Chine : ’Le Jardin du repos’ de Ba Jin et ’La Nouvelle Héloïse’ »
dans Séries et variations. Études littéraires offertes à Sylvain Menant, éd. par Luc Fraisse. Paris, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, 2010, p. 643-659. Traduction en chinois par Mlle Jiang Lei dans Dialogue transculturel, Nanjing, 28, 2011, p. 368-380.

"Jean-Jacques Rousseau le subversif"
Mais aussi : Bakounine qui accuse Rousseau d’être le père du moderne despotisme [1] "Larmes, " une nouvelle de Ba Jin, où il conte son séjour à Paris [2]. et même : un extrait du discours de Barrès à la Chambre, en juin 1912, dénonçant Rousseau comme le père spirituel de Jean Grave et Kropotkine et par là de Bonnot (...)

PINO, Angel et Isabelle RABUT, « Pa Kin et le christianisme »
in Muriel Détrie (sous la direction de), Orient-Occident, la rencontre des religions dans la littérature moderne, You Feng, Paris, 2007, pp. 219-247.

Nouvelle traduction : BINUO, An [Angel Pino], "Ba Jin zai Faguo de jieshou » (The Acceptance of Ba Jin in France)"
Traduction chinoise par Yang Zhen, in Chen Sihe & Li Cunguang (éds), Yi li maizi luodi – Ba Jin yanjiu jikan juan er [Un grain de blé tombé en terre : recueil d’études sur Pa Kin, vol. 2], Sanlian shudian [Joint Publishing Company], Shanghai, octobre 2007, pp. 216-245.

An Binuo [Angel Pino], « Ba Jin meiyou wanzheng fabiaoguo de liangfen xing » [Deux lettres de Pa Kin à moitié inédites]
trad. chinoise par Shao Baoqing, in Chen Sihe & Li Cunguang (éds), Shengming de kaihua – Ba Jin yanjiu jikan juan yi [La Floraison de la vie : recueil d’études sur Pa Kin, vol. 1], Wenhui chubanshe, Shanghai, mai 2005, pp. 227-234.

Pa Kin, « La Chaise électrique » [Dianyi]
(1932), nouvelle, traduction du chinois, introduction et notes par Angel PINO, Réfractions, Paris, n° 16, mai 2006, pp. 143-157. [Concerne l’affaire Sacco et Vanzetti.]

PINO, Angel. « Ba Jin, 1904-2005 »
in Universalia 2006 (la politique, les connaissances, la culture en 2005), Encyclopædia Universalis, Paris, 2006, p. 413.

PINO, Angel. « Pa Kin, autour d’une vie »
Le Monde libertaire, Paris, n° 29 hors série, 22 décembre 2005-12 janvier 2006, pp. 33-37.

GANDINI, Jean-Jacques. "PA KIN, dernier géant de la littérature chinoise".
Né le 25 novembre 1904 dans une famille de propriétaires terriens du Sichuan, province de la Chine de l’ouest, LI Feikan, qui prendra le nom de plume de BA Jin, (alias PA Chin ou PA Kin), a traversé le siècle le plus convulsif de l’histoire chinoise : il aura connu successivement la fin de l’empire mandchou, la première république, le temps des seigneurs de la guerre, le régime nationaliste de (...)

PINO, Angel. "Pa Kin, le vétéran"
Magazine littéraire, Paris, n° 429, mars 2004, p. 58.

0 | 10


Bibliographie




Album




Voir aussi :


English



Esperanto




Chercher une bibliographie avec ce nom : WorldCat






* aide à la recherche