ps


Articles de cet auteur

jeudi 14 juin 2007
par  ps

Conclusion

Les thèmes avancés au cours des événements de Mai 68 confirment l’évolution d’une frange de la pensée anarchiste, largement influencée par la génération des années soixante. Le gauchisme des années soixante bouleverse les rapports traditionnels entre militants. Pierre D’Ovidio remarque pour cette période (...)

jeudi 14 juin 2007
par  ps

Chapitre I Enseignements et conséquences des journées de Mai-juin 1968

“ Tous les anarchistes sont révolutionnaires car tous veulent supprimer l’élément de base sur lequel se sont bâties toutes les sociétés et qui est l’inégalité. Et la révolution a pour eux un caractère universel car toutes les sociétés ont édifié leurs lois politiques et culturelles à partir de l’inégalité. (...)

jeudi 14 juin 2007
par  ps

Chapitre II Les nouvelles perspectives libertaires au seuil des années soixante-dix

Le choc de Mai 68 n’est pas seulement perceptible au sein de la Fédération anarchiste. En effet, les mois qui suivent les événements voient une explosion de groupes à caractère libertaire et spontanéiste. Ainsi apparaissent des parutions comme Action, Action Directe, La Révolution internationale…Il ne (...)

mercredi 11 avril 2007
par  ps

Introduction : Combattre l’orthodoxie

La littérature écrite par les anarchistes n’est pas une littérature confortable. Elle est à l’image de la révolution anarchiste, qui ne consiste pas à s’emparer des appareils d’État mais à détruire les faux dieux de la société, et qui ne peut donc être définitive mais doit toujours déboucher sur une autre (...)

mercredi 11 avril 2007
par  ps

Ironie et intertextualité : la parole venue d’ailleurs

Dans cette optique, l’ironie n’est pas seulement ce qui empêche toute sacralisation du discours, c’est aussi ce qui maintient la possibilité d’un discours autre. L’ironie, plutôt qu’une anti-phrase, gagne à être analysée en termes d’énonciation, comme polyphonie. L’ironie fait entendre, dans le procès (...)