R.C.


Articles de cet auteur

samedi 8 novembre 2008
par  R.C.

Chapitre 1 (suite) : Eugène Gaspard Marin et l’anarchisme en Belgique. La vie de la communauté.

B.1. Les objectifs de la colonie.
La colonie de Stockel fait partie des communautés anarchistes. Celles-ci se distinguent des communautés socialistes ou communistes d’une part, et des communautés fouriéristes d’autre part. Les premières sont basées sur une organisation bureaucratique poussée et sur (...)

samedi 8 novembre 2008
par  R.C.

Chapitre 1(suite) : Eugène Gaspard Marin et l’anarchisme en Belgique. Les relations extérieures

a. Relations avec le voisinage.
A Stockel, les colons semblent avoir entretenu de bonnes relations avec leurs voisins et beaucoup des visiteurs qui venaient les voir le dimanche habitaient dans les alentours. Et cette sympathie paraissait très poussée car même quand la colonie eut des ennuis avec (...)

samedi 8 novembre 2008
par  R.C.

Chapitre 1 (fin) : Eugène Gaspard Marin et l’anarchisme en Belgique. La dissolution de la communauté.

Le 28 février 1908, il ne reste plus d’autre colons qu’Eugène Gaspard Marin et Jeanne Martin. C’est la fin de la colonie. “ Que reste-t-il à présent, écrit Eugène Gaspard Marin, de tout ce tumulte de microbes. Sans doute bien peu de choses. Les milliers de badauds qui sont venus nous voir nous ont jugés (...)

samedi 8 novembre 2008
par  R.C.

Chapitre 2 : Eugène Gaspard Marin et l’Université Nouvelle.

Après la dissolution de la colonie de Stockel , Eugène Gaspard Marin partit en voyage avec Jeanne Martin, devenue sa compagne pour longtemps. En réalité il semble qu’il soit parti sur les conseils de son père : le nom de son fils était en effet lié aux problèmes qui avaient surgi au sein de la colonie (...)

samedi 8 novembre 2008
par  R.C.

Chapitre 3 : La place des trente années belges d’Eugène Gaspard Marin dans ses engagements ultérieurs.

1. Le pacifisme.
En 1914, Eugène Gaspard Marin quitta la Belgique pour ne plus jamais y revenir. L’antimilitarisme est, rappelons-le, une des caractéristiques essentielles de l’anarchisme et c’est bel et bien cet antimilitarisme qui poussa Eugène Gaspard Marin à s’exiler. Il raconte les (...)