Première Partie. Théoriciens, militants et écrivains anarchistes à la fin du XIXe siècle.

« A quoi bon le sens des arts, si c’est pour l’étouffer chez les multitudes, et ne le cultiver qu’à grands frais chez quelques vaniteux artistes ? » (Louise Michel, L’Ere nouvelle, 1887) Louise Michel (1830-1905)


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 4 avril 2007
par  ps

La propagande anarchiste

« Faire de la propagande »
Il faut s’attarder sur ce terme de propagande, tant ses connotations péjoratives sont fortes à notre époque . Le mot, issu du vocabulaire religieux, pénètre dans le vocabulaire politique pendant la Révolution française pour désigner une association ayant pour but de propager (...)

mercredi 4 avril 2007
par  ps

La propagande anarchiste (suite)

B. Le personnage du trimardeur
Personnage important dans le mouvement libertaire, le trimardeur anarchiste fait le tour de la France (et parfois voyageà l’étranger) pour propager ses idées, associant ainsi la propagande - donc l’engagement - et la liberté totale . Avec la pratique du trimard (...)

mercredi 4 avril 2007
par  ps

La propagande anarchiste (fin)

« Nous ferons naturellement une large place à la littérature contemporaine »
Les brochures, poèmes, chansons ou textes divers jouent évidemment un grand rôle dans la propagande. Les journaux servent de relais pour diffuser les écrits et mettre en contact les compagnons de la France entière et des pays (...)

Navigation

Sous-rubriques