Accueil du siteLE MANIFESTE SURRE(GION)ALISTEManifeste surré(gion)aliste
Dernière mise à jour :
Wednesday 19 June 2013
Statistiques éditoriales :
44 Articles
Aucune brève
Aucun site
10 Auteurs

Statistiques des visites :
1281 aujourd'hui
0 hier
178919 depuis le début
   
Manifeste surré(gion)aliste

Traduit de l’américain par Sandra GUIGONIS

Le reste de l’ouvrage est en cours de traduction.

 
Articles publiés dans cette rubrique
mardi 19 août 2008
.
1- Principia Logica
Breton disait « nous vivons encore sous le règne de la logique ».
Aujourd’hui c’est plus vrai que jamais. En fait, nous vivons maintenant sous le régime des pluies acides de la Logique.
La question est : quelle logique ?
Il y a logiques et logiques : Eco-logique, géo-logique, psycho-logique, mytho-logique, ethno-logique, socio-logique, astro-logique, cosmo-logique, onto-logique, physio-logique, bio-logique, zoo-logique, etc.
Cependant, tous ceux-là sont transformés en sous-ensembles de la seule et universelle techno-logie. Techno-logie, mort du Vrai. Techno-logie, châsse du Vrai. Inhumation du (...)

lire la suite de l'article
lundi 18 août 2008
.
2- Principia Logica
La Région est la fin du Centrisme. Le Centrisme est une obsession.
Peut-être qu’il n’y a rien de mal dans les obsessions, pour autant que nous sachions que nous sommes obsédés. Prenons l’exemple de Mr Alan Fairweather, dont la vie entière tourne autour de son obsession, de son étude et de sa consommation de patates. Selon les mots de Mr. Fairweather : « Je suppose que vous pourriez dire que j’ai une vision du monde patato-centrée. » (Newsweek, 30 mai 1988). Mais les centristes sont rarement aussi bien portants.
L’Anthropo-Centrisme avait gagné sa ceinture de champion du monde de Centrisme. Il ne fut (...)

lire la suite de l'article
dimanche 17 août 2008
.
3- Principia Logica
Pour la Région, il n’y a pas de frontières et il n’y a pas de nations.
L’Etat est une excroissance parasite sur la Région, quelque chose d’extérieur, d’hostile, de menaçant. Il n’a pas de vie propre, mais il vampirise la vitalité de la Communauté vivante. On l’a appelé à juste titre le « monstre froid » qui vole jusqu’à nos mots et prétend parler pour nous. L’Etat est génocidaire par essence. Il assassine tout ce qu’il ne peut assimiler. Ce qu’il reste après cet acte vampirique, ce bûcher funéraire, n’est qu’apparatus étatique, la Machine Etat. (Même la vieille « machine administrative » devait mourir — pour n’avoir (...)

lire la suite de l'article
vendredi 15 août 2008
.
4- Principia Logica
Les Régions sont sauvages.
Anti-theses sur le Régionalisme
Pour l’Etat et le Capital, être sauvage signifie terres en friche. Ils regardent le sauvage avec l’œil cruel d’un rapace. Leur appétit pour le sauvage est celui du viol et du pillage. Ils meurent d’envie d’assujettir, de contrôler, d’exploiter et de tuer tout ce qui vit librement. L’antithèse du sauvage, c’est le domestiqué — contrôlé à des fins de pouvoir. Les mêmes forces qui œuvrent à détruire la nature sauvage, détruisent l’esprit sauvage. (Voir Gary Snyder, « Good, Wild, Sacred »). A partir des forêts anciennes et des anciennes communautés, ils (...)

lire la suite de l'article
vendredi 15 août 2008
.
5- Principia Logica
Qu’a forgé la civilisation ?
Le pays de Vespucci a déjà fait du Puissant Mesechabe son égoût (le régionalisme d’égoût du Capitalisme), il nous a envoyé des barges d’ordures, et maintenant c’est en train qu’il envoie ses déchets dans le Delta ! La politique post-moderne devient auto-critique. Jamais auparavant il n’y eut de cause politique aussi célèbre que le « Poo-Poo Choo-Choo » qui encense en ce moment les citoyens Mesechabiens. A dire vrai, les Mesechabiens aimeraient bien pouvoir agiter l’aspersoir vers nos bien-faiteurs qui accomplissent leur noble devoir en cherchant à transformer notre Delta du (...)

lire la suite de l'article
mercredi 20 août 2008
.
6- Principia Logica
La leçon du Gombo
Il est dans la nature du Louisianais de créer l’Ordre par l’Anarchie.
C’est la leçon du Gombo ; c’est la leçon du Jazz.
Lafcadio Bocage, Cahiers du mouvement anarchiste créole.
(trad. M. Cafard)
Ce qui est vrai dans notre mystérieuse région du Delta, peut à sa manière propre, être vrai partout. N’oublions jamais les mots du sage Mesechabien.
Fantômes le long du Mesechabe.
Un fantôme hante l’Europe. Breton l’a énoncé avec toute la force de l’inadvertance. « La terre, drapée de sa cape verdoyante, nous fait aussi peu impression qu’un fantôme. » Ce qui consciemment échappe à Breton, mais qu’il (...)

lire la suite de l'article