R.A. Forum

Accueil > Recherches sur l’anarchisme > Société et culture > Films/Vidéos > MARINONE, Isabelle. "« L’anarchiste » dans le cinéma de fiction français : un (...)

MARINONE, Isabelle. "« L’anarchiste » dans le cinéma de fiction français : un motif singulier entre caricature bienveillante et charge malintentionnée"

Depuis la fin du XIXème siècle, la figure de l’anarchiste est inscrite dans la seule représentation du « poseur de bombe », de l’être violent sans foi ni loi. Cette caricature destinée à effrayer le bourgeois, fondée sur les traits bien réels des propagandistes par le fait des années 1892-1894, est projetée depuis plus d’un siècle sur les partisans de cette théorie politique. Vécu soit comme une provocation au regard de la société soit comme un repoussoir, l’anarchisme s’avère le plus souvent méconnu dans ses fondements philosophiques. Laissant de côté les avancées sociales défendues par les libertaires (que ce soit dans le domaine syndical, éducatif ou encore féministe), la société préfère retenir d’eux l’effigie dangereuse et désespérée du terroriste d’antan.


Voir en ligne : Lire tout l’article dans Belphégor vol.6 n° 2 (juin 2007)


Mis en ligne par : CREAGH Ronald

Pour citer cet article :
MARINONE, Isabelle. "« L’anarchiste » dans le cinéma de fiction français : un motif singulier entre caricature bienveillante et charge malintentionnée",
Dernières modifications : 29 août 2007. [En ligne].
https://raforum.info/spip.php?article4418
[Consulté le 19 août 2017]



[ telecharger pdf]